Publicité

Gaza: le chef de l'ONU renouvelle son appel à un "cessez-le-feu humanitaire"

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé une nouvelle fois ce lundi à un "cessez-le-feu humanitaire immédiat" à Gaza, où la phase "intensive" de la guerre contre le Hamas "se terminera bientôt" dans le sud du territoire palestinien, a annoncé le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant.

"Nous continuons de demander un accès humanitaire rapide, sûr, sans obstacle, étendu, et continu dans et à travers Gaza", a-t-il déclaré devant la presse, ajoutant que "rien ne peut justifier la punition collective infligée au peuple palestinien".

"Le moment va arriver où nous entrerons dans la prochaine phase" de la guerre à Gaza

Une des quatre divisions israéliennes engagées dans la bande de Gaza depuis le début de l'offensive terrestre, le 27 octobre, s'en est retirée dans la soirée, a indiqué l'armée.

"Nous avons clairement dit que l'étape intensive des opérations durerait approximativement trois mois", "dans le sud, nous allons y parvenir et cela se terminera bientôt", a déclaré le ministre Gallant. "Le moment va arriver où nous entrerons dans la prochaine phase" de la guerre à Gaza, a-t-il ajouté.

Le cabinet israélien avait auparavant approuvé un budget modifié pour 2024, ajoutant 15 milliards de dollars (13,7 mds EUR) de dépenses pour faire face au coût de la guerre.

Le Hamas a de son côté fait état lundi de la mort de deux otages israéliens, diffusant pour ce faire une vidéo où l'on voit une jeune femme - également otage et visiblement sous pression - annoncer les décès. Aucune indication sur la date de tournage n'est donnée dans la vidéo.

"Ils ont été tués dans des bombardements sionistes sur Gaza", a affirmé dans un communiqué la branche armée du Hamas. L'armée israélienne a rejeté ces "mensonges" et dénoncé l'"utilisation brutale d'otages d'innocents".

Article original publié sur BFMTV.com