Publicité

Nous sommes gastro-entérologues et voici quelles sont les principales idées fausses sur le côlon

Je suis constipée, je risque de faire une occlusion intestinale

Chez un adulte en bonne santé, il n'y a aucun risque de formation d'un bouchon qui bloquerait l'intestin. « Ce n'est que chez la personne âgée, alitée, déshydratée, que la constipation peut être dangereuse », précise le Pr Perlemuter, hépato-gastro-entérologue. Le transit normal varie entre 2 selles par jour et une selle tous les 3 jours.

Je suis constipé, car mon côlon est trop long

Le dolichocôlon est souvent invoqué pour expliquer des troubles récurrents du transit. Dans les faits, il n'y a pas de corrélation entre la longueur de l'organe et la rapidité du transit.

Les douleurs du côlon annoncent un cancer

La majorité des douleurs du côlon sont liées à des troubles du transit, des ballonnements. C'est inconfortable, mais cela ne présente aucun risque. Au contraire, des maladies graves comme le cancer colorectal sont asymptomatiques pendant de nombreuses années. « Les personnes qui souffrent d'un côlon irritable ont souvent la terreur de développer un cancer, il n'y a aucun lien entre ces deux maladies », rassure le Pr Jean-Marc Sabaté, gastro-entérologue.

J'ai des ballonnements, je dois souffrir d'une intolérance au gluten ou au lactose

Ces intolérances affectent principalement l'intestin grêle, l'organe situé entre l'estomac et le côlon. En revanche, l'inconfort au niveau du côlon peut être dû à une fermentation des fructanes, des sucres contenus dans énormément (...)

Lire la suite sur Top Santé

Complémentaire santé : comment éviter les surprises financières ?
Mutuelle et assurance santé : quelles différences en France ?
Boire trop de caféine, c'est combien au juste ? La réponse d'une diététicienne
Ce type de chauffage augmente le risque de cancer, surtout chez les femmes
Cancer colorectal : découvrez les légumes qui aident à l'éviter