Publicité

Gare à cette nouvelle arnaque qui vise les automobilistes

ARNAQUE - Si un démarcheur vous demande de remplacer votre pare-brise, passez votre chemin.

Gare à cette nouvelle arnaque qui vise les automobilistes (Crédit : Getty Images)

Cible de choix des escrocs, les automobilistes doivent redoubler de vigilance pour éviter les pièges. Entre l’arnaque au faux avis de contravention, celle au rétroviseur, au pneu crevé ou encore à l’horodateur, les occasions de se faire avoir ne manquent pas pour les conducteurs. Malheureusement, il semblerait que l’arnaque au pare-brise vienne s’ajouter à cette liste.

Un habitant des Andelys, dans l’Eure, alerte contre les pratiques frauduleuses de l’entreprise S Glass, rapporte Actu Eure. Cette société dit agir au nom de l’État pour remplacer les pare-brise de toutes les voitures vieilles d’au moins trois ans. Un sacré travail en perspective ! La clairvoyance du retraité normand lui a néanmoins évité de tomber dans le panneau.

La gendarmerie prévenue

Pour lui, l’histoire débute au mois de mai lorsqu’un prétendu démarcheur lui explique que la loi l’oblige à changer son pare-brise. "Quand la personne s’est présentée, elle articulait mal et j’ai compris Carglass, raconte Marc. Elle m’a expliqué que ma voiture ayant plus de trois ans il fallait que je change le pare-brise. Elle m’a fixé un rendez-vous pour le lendemain", ajoute l’octogénaire. Quelques minutes après ce coup de fil impromptu, le retraité reçoit un mail où il lui est demandé d’envoyer sa carte verte, sa carte grise et une photo de son pare-brise.

À LIRE AUSSI >> Gare à cette arnaque qui promet un iPhone à moins de 2 euros sur Amazon

Suspicieux, Marc prévient son assurance qui lui confirme l’arnaque. Il décide alors de faire la sourde oreille et de ne plus répondre à l'entreprise. Croyant l’affaire terminée, l’octogénaire a la surprise de recevoir un coup de fil de la même société le lundi 16 octobre, soit cinq mois après les premiers échanges. Le ton est cette fois beaucoup plus menaçant. "Ce qui m’a fait peur, c’est que la personne savait quel véhicule j’ai, son âge et le nom de mon assurance", s'inquiète-t-il auprès de nos confères d’Actu Eure. Il a immédiatement prévenu son assurance et la gendarmerie des Andelys. En fouillant sur internet, Marc a constaté que la société S Glass n’en était pas à son coup d’essai puisqu’elle a fait l’objet de plusieurs signalements.

VIDÉO -Un automobiliste qui a oublié de serrer son frein à main en paye le prix