Garde d’enfants. Covid-19 : les parents américains ont “besoin d’aide”

Bloomberg Businessweek (New York)
·1 min de lecture

Déjà en crise, le secteur de la garde d’enfants touche le fond aux États-Unis, avec les fermetures de crèches et d’écoles liées à la pandémie de Covid-19. Au détriment des parents démunis – surtout des mères – mais aussi de l’économie, alerte Bloomberg Businessweek.

“Help wanted” : en couverture de son numéro paru le lundi 14 décembre, Bloomberg Businessweek titre avec cette formule utilisée aux États-Unis par les entreprises ou les commerces qui souhaitent recruter. Tout en en dégageant un double sens : les familles aux États-Unis ont, au sens littéral, réellement “besoin d’aide”.

Car “la crise du secteur de la garde d’enfants fait souffrir les parents américains”, assène le magazine new-yorkais : “La pandémie leur a imposé de garder leurs enfants à plein temps durant des mois. Au-delà du fait qu’elle est stressante et épuisante, cette situation a forcé des millions de parents, et principalement de mères, à prendre des décisions difficiles quant au temps qu’ils peuvent consacrer à travailler. Si tant est qu’ils travaillent.”

À lire aussi: Quarantaine. Parent, prof et cuistot, le tout en télétravaillant : les joies du confinement avec enfant

Marquée par les restrictions liées à la pandémie de Covid-19, cette année 2020 a été rythmée par de nombreuses “fermetures de crèches et d’écoles”, aux

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :