Gard : face à la sécheresse, un berger vend ses brebis sur Leboncoin

Luc Hincelin, berger gardois, vend 180 de ses 400 brebis sur internet. Confronté à la sécheresse qui touche son département, il ne peut plus nourrir ses bêtes.

"180 brebis tarasconnaises à vendre." Sur le site spécialisé Leboncoin, c'est une petite annonce particulière. Dans le Gard, Luc Hingelin, berger, vend une partie de son troupeau, confronté à la sécheresse extrême qui sévit dans son département et qui l'empêche de nourrir ses bêtes.

Selon nos confrères de France 3, le berger, qui a au total 400 bêtes, estime avoir "perdu 45 jours de pâturage". Pour affronter l'hiver, l'éleveur doit puiser dans ses réserves de foin, des stocks insuffisants pour l'ensemble de son troupeau. "Ce n'est pas sûr qu'au printemps prochain on aura à nouveau de l'herbe. Dans les garrigues, ici, la plante ne pousse qu'une seule fois, c'est au printemps", soupire-t-il auprès de nos confrères.

"Puiser dans nos trésoreries qui sont déjà basses n'est pas possible"

Et l'éleveur ne peut pas se permettre non plus d'acheter davantage de foin: comme beaucoup d'autres produits, comme le prix des engrais, celui du foin a augmenté de "50 à 80%".

"Puiser dans nos trésoreries qui sont déjà basses aujourd'hui n'est pas possible. Les éleveurs n'ont pas le choix: vendre une partie du cheptel est une obligation pour maintenir le reste du troupeau en état", explique-t-il.

Ce dernier a fixé à 140 euros le prix par tête. Selon nos confrères, certaines ont déjà trouvé preneuses, et seront répartis dans des élevages aux quatre coins de la France.

La sécheresse qui touche le sud-est de la France est historique cette année, et a entraîné notamment des incendies monstres. D'après les données de Météo-France, le mois de juillet est le deuxième plus sec jamais enregistré entre 1959 et 2022 et se place au second rang des mois les plus secs tous mois confondus dans le pays.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Sécheresse en France : comment expliquer le changement climatique actuel ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles