Publicité

Galles-France: "On avait besoin de ça", Moscato rassuré par la grosse victoire des Bleus

Avant-dernier du classement du Tournoi des VI Nations au coup d'envoi de son match contre le pays de Galles, le XV de France s'est offert le droit de croire (un peu) au titre avec sa victoire bonifiée à Cardiff (24-45). Si le XV du Poireau n'est pas à son meilleur niveau cette année, les Bleus de Fabien Galthié ont réalisé une belle performance aussi bien individuellement que collectivement. Un vrai motif de satisfaction pour Vincent Moscato à quelques jours du Crunch contre l'Angleterre.

"On a retrouvé la confiance parce qu’il y a des mecs incroyables. Il y a des mecs comme l’ailier Louis Bielle-Biarrey. Tu sens que ça a de la vitesse, tu sens que ça va vite. Il y a Penaud qui revient", a ainsi noté lundi le consultant dans l'émission le Super Moscato Show sur RMC. "Tu sens que derrière on est capable à tous les postes de faire des différences individuellement. Collectivement on n’est pas mal."

>> Revivez Galles-France (24-45)

Moscato pas totalement convaincu par les avants

La prestation collective de l'équipe tricolore a rassuré l'ancien talonneur. Malgré la large victoire, tout n'a pas été parfait et notamment en conquête où Vincent Moscato aurait espéré un peu plus de domination de la part des Bleus.

"Devant parfois je trouve que… D’abord cette deuxième ligne nous a fait du bien, énormément de bien cette deuxième ligne avec Meafou et Flament. Après parfois, sur des lancements de jeu, je ne comprends pas que Uini Atonio touche dix ballons dans la ligne. Je ne comprends pas", a encore nuancé l'ex-international. "Des fois il faut et des fois il ne faut pas car ça te ralentit les mouvements mais quand tu es à coté tu fais la passe. Si c’est pour faire deux mètres et tomber, utiliser trois mecs au déblayage… Près des lignes quand le jeu est arrêté et que tu l’utilises pour rester debout et essayer d’avancer c’est bien. Pour contrer et pousser en mêlée, on a fait une belle première mêlée et je pensais qu’on allait les éclater. On a été irréguliers là-dessus."

"On avait besoin de ça après la Coupe du monde"

Après la victoire poussive en Ecosse et le nul concédé à domicile face à l'Italie, la France a retrouvé le chemin d'une belle victoire ce dimanche à Cardiff. Un succès qu'il faut néanmoins relativiser en raison du niveau des Gallois. Si les partenaires de Tomos Williams ont signé une belle première période face aux Bleus, ils ont ensuite craqué.
"On a été tenus (une partie du match, NDLR) parce que je pense que les Gallois font peut-être l’une de leurs meilleures prestations, on ne l’a pas dit assez, depuis le début du Tournoi", a enchaîné Vincent Moscato. "Je pense que ce qu’ils font en première mi-temps, c’est une très très belle prestation. Ils font une bonne première période les Gallois. Nous, on est à la bataille. C’est plutôt bien, c’est plutôt super. Surtout, on avait besoin de ça après la Coupe du monde." Et le consultant RMC Sport de conclure: "Sur le défi physique, en un-contre-un, à tous les postes, les mecs ont explosé. Ils se sont viandés comme des bêtes les Gallois mais après ça ne vaut pas un pichet de cidre."

Samedi prochain à Lyon (21h), c'est un adversaire d'un tout autre calibre qui attendra le XV de France: l'Angleterre, métamorphosée et victorieuse de l'Irlande (23-22) ce week-end.

Article original publié sur RMC Sport