Publicité

Cette galaxie, découverte par hasard, ne devrait pas exister !

Elle est très éloignée et ne ressemble à aucune autre de ses consoeurs. Des astronomes ont récemment découvert une galaxie naine pas comme les autres “dans l'Univers voisin”, ont-ils annoncé dans un article publié dans The Astrophysical Journal Letters.

Baptisée PEARLSDG, en référence au programme de recherches PEARLS*, cette galaxie naine n’a pas les caractéristiques habituelles de ce type de galaxie.

Comme toutes les galaxies, les galaxies naines se composent de planètes, d’étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire. Ce sont les plus abondantes de l’Univers. Elles sont petites, avec moins de 100 millions d’étoiles, et sont de faible luminosité, précise l’Université d'État de l'Arizona (États-Unis) où travaillent plusieurs des auteurs de l’étude. Par comparaison, la Voie lactée renferme près de 200 milliards d’étoiles.

PEARLSDG, découverte par hasard grâce au télescope spatial James Webb, est différente. Elle n’interagit pas avec une galaxie proche et ne forme pas de nouvelles étoiles, comme le font des galaxies similaires. Elle est “isolée” et “au repos”, indiquent les chercheurs. Jusqu'à présent, les astronomes pensaient qu’une galaxie isolée continuait à former de jeunes étoiles ou interagissait avec une galaxie voisine plus massive.

“Ces types de galaxies naines isolées et calmes n'ont pas vraiment été observés auparavant, sauf dans des cas relativement rares. On ne s'attend pas vraiment à ce qu'elles existent étant donné notre compréhension actuelle de l'évolution (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Découverte d'une super-Terre potentiellement "habitable" : qu'est-ce que ça signifie ?
Pourra-t-on bientôt dessaler l’eau de mer facilement ? Cette invention pourrait changer la donne
Odeur, goût, fonctions : voici tous les secrets de la cyprine, liquide corporel sécrété par les femmes
On nous a menti : il n'y a pas 5, mais 9 sens chez l'humain
iPhone : comment calcule-t-il le nombre de pas ?