Publicité

Gabriel Attal surpris en train de montrer une photo de chien alors qu'il était interpellé à l'Assemblée

Un Premier ministre quelque peu distrait. Ce lundi 5 février, alors que Gabriel Attal faisait face - avec son gouvernement - à sa première motion de censure depuis son arrivée à Matignon, les prises de parole se sont succédé au perchoir. Arrive alors celle de Boris Vallaud, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale.

"Vous venez d'arriver monsieur le Premier ministre mais il est déjà temps de partir car nous savons que vous ne nettoierez pas ce que vous avez sali et que vous ne réparerez pas ce que vous avez cassé", déclare d'abord le député.

Alors que Boris Vallaud commence à évoquer la question du "mal-travail, des conditions de travail (...) qui abîment les corps et les âmes, rendent malades et provoquent des décès", le parlementaire s'agace du comportement du chef du gouvernement.

"Je vois que vous riez à cet instant (...) tout cela dans l'indifférence de votre absence d'écoute", déclare-t-il.

"Il continue de regarder son téléphone portable"

Quelques instants plus tard lors de son intervention, Boris Vallaud note à nouveau que Gabriel Attal "continue de discuter avec ses collègues plutôt que d’écouter l’opposition qui lui parle de travail (...) Il continue de regarder son téléphone portable".

Sur les images diffusées par l'Assemblée nationale, le Premier ministre est effectivement en train de montrer à ses ministres Rachida Dati, Prisca Thevenot et Marie Lebec l'écran de son téléphone portable. Selon nos confrères de Libération qui a pu récupérer une photo dévoilant le contenu du téléphone de Gabriel Attal, ce dernier montre alors l'image d'un petit chien.

"Nous sommes les témoins accablés du peu d’intérêt que le gouvernement et le Premier ministre portent à l’opposition et au débat parlementaire", poursuit Boris Vallaud depuis le perchoir.

"Lunaire"

"Je poursuis, toujours dans l’indifférence, puisque vous continuez de discuter avec vos collègues assis derrière vous", souligne à nouveau le député PS, reprochant à Gabriel Attal de "préférer continuer de vapoter et de papoter avec vos ministres, alors que 152 travailleurs sont morts dans notre pays l’année dernière et que les maladies professionnelles explosent".

Réagissant à l'article de Libération dévoilant l'écran du téléphone du Premier ministre, le député insoumis Hadrien Clouet reproche également le manque de sérieux du gouvernement qui n'est toujours pas au grand complet: "ils ont vraiment du mal à trouver un•e remplaçant•e à Oudéa-Castéra".

"Non ceci n'est pas un fake", a écrit le député socialiste Inaki Echaniz sur son compte X. "Pendant que Boris Vallaud parle des morts au travail et des conditions de travail de nos concitoyens, Gabriel Attal montrer à ses ministres une photo de son chien. Lunaire".

Contacté par BFMTV, Matignon se refuse à tout commentaire sur la scène, évoquant un moment "tout à fait" anecdotique.

Article original publié sur BFMTV.com