Gabby Petito : son fiancé a avoué l’avoir tuée avant de se suicider

·1 min de lecture
D'après ses propres aveux, Brian Laundrie est bien le meurtrier de sa petite amie, la voyageuse-influenceuse Gabby Petito. 
D'après ses propres aveux, Brian Laundrie est bien le meurtrier de sa petite amie, la voyageuse-influenceuse Gabby Petito.

Le petit ami de Gabby Petito est bien le meurtrier de la jeune voyageuse. Brian Laundrie a avoué dans un carnet avoir tué sa fiancée avant de se suicider, a annoncé la police fédérale vendredi 21 janvier, apportant une conclusion au drame qui a tenu en haleine les États-Unis pendant plusieurs mois.

Les investigations n'ont pas permis d'identifier d'autres individus impliqués dans la mort de Gabby Petito. Le FBI a donc annoncé dans un communiqué la clôture prochaine de l'enquête. La disparition de Gabby Petito, 22 ans, avait provoqué une vive émotion dans le pays. Son corps avait été retrouvé le 19 septembre près du parc national de Grand Teton, dans le Wyoming.

À LIRE AUSSIDisparus de Boscodon – Les médiums s'en mêlent

Un couple très actif sur Instagram

La jeune femme est décédée à la suite de blessures causées par un objet contondant à la tête et au cou avec une strangulation manuelle. Brian Laundrie et Gabby Petito avaient quitté New York en juillet 2021 pour un voyage dans une camionnette aménagée censé durer quatre mois et dont les étapes, dans les décors grandioses des parcs nationaux de l'Ouest américain, étaient régulièrement partagées sur Instagram et YouTube, à travers des photos et vidéos.

L'enquête de la police s'était rapidement centrée sur Brian Laundrie, rentré plus tôt que prévu du voyage (et seul) le 1er septembre, et qui avait refusé de répondre aux questions des enquêteurs avant de disparaître. Les restes du corps du jeune homme de 23 ans, qui [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles