G7 : "Faire à manger pour un ou vingt chefs d'Etat, ça ne change rien" pour le chef Christophe Bacquié

Emmanuel Macron continue de faire appel aux plus grands représentants de la gastronomie française pour faire honneur aux chefs d'Etat étrangers. Après avoir demandé à Arnaud Donckele, chef 3 étoiles dans le Var, de cuisiner pour Vladimir Poutine au Fort de Brégançon, le Président a convoqué Alain Passard pour le dîner officiel avec le Premier ministre indien Narendra Modi, jeudi soir au Château de Chantilly. Mais, pour les trois jours de G7 à Biarritz et surtout le dîner de gala qui réunira dimanche soir 16 chefs d'Etat, le chef de l'Elysée Guillaume Gomez sera aux commandes.

Lire aussi - Climat, nucléaire, Brexit : les sujets qui vont animer le G7 à Biarritz ce week-end

Christophe Bacquié, 3 étoiles au guide Michelin, s'est récemment essayé à l'exercice : le chef du restaurant de l'Hôtel du Castellet, dans le Var, a réalisé un dîner pour le chef d'Etat chinois Xi Jinping à l'occasion de sa visite d'Etat, fin mars dernier. Il revient pour le JDD sur cette expérience.

Vous avez récemment fait à dîner pour Emmanuel Macron et Xi Jinping. Aviez-vous l'impression de participer à la diplomatie de la France?
Je n'ai pas forcément l'impression d'avoir fait de la politique, mais la gastronomie française participe au rayonnement de la France dans le monde. Et c'est important qu'un chef d'Etat, en visite officielle, puisse en apprécier toute la richesse. 

"

C'est important pour nous de pouvoir faire découvrir notre cuisine de terroir aux plus grands de la planète

"

Y a-t-il une pression p...


Lire la suite sur LeJDD