Publicité

G20 : la Russie accuse les Occidentaux de « chantage »

Réunis depuis vendredi 24 février à Bangalore, capitale technologique de l'Inde, le G20 Finances tentait de s'accorder sur des solutions face aux défis posés par l'économie mondiale, dans un contexte de conflit en Ukraine et de poussée inflationniste.  - Credit:MANJUNATH KIRAN / AFP
Réunis depuis vendredi 24 février à Bangalore, capitale technologique de l'Inde, le G20 Finances tentait de s'accorder sur des solutions face aux défis posés par l'économie mondiale, dans un contexte de conflit en Ukraine et de poussée inflationniste. - Credit:MANJUNATH KIRAN / AFP

La Russie n'a pas apprécié la manière dont le dernier sommet du G20 Finances s'est déroulé. Alors que celui-ci se tenait en Inde au moment de l'anniversaire de la guerre en Ukraine, le ministère russe des Affaires étrangères accuse l'Occident de l'avoir « déstabilisé » en tentant de faire adopter par « chantage » un communiqué commun sur l'Ukraine, ce qui n'a pas eu lieu en raison de divergences. « Nous regrettons que les activités du G20 continuent d'être déstabilisées par l'Occident collectif et utilisées d'une manière antirusse et purement conflictuelle », a ainsi fait savoir Moscou dans un communiqué.

Selon le ministère des Affaires étrangères, les États-Unis, l'Union européenne et le G7 ont « perturbé l'adoption des décisions collectives » en tentant d'imposer un « diktat » par un « chantage clair » afin que leur interprétation du conflit en Ukraine figure dans le communiqué commun. Moscou a également accusé Washington et ses alliés d'avoir lancé des « ultimatums » à « de nombreuses délégations ».

« Le G20 doit rester un forum économique »

« Nous demandons instamment à l'Occident collectif de renoncer à sa politique destructrice dès que possible, de prendre conscience des réalités objectives d'un monde multipolaire », a poursuivi la diplomatie russe. « Le G20 doit rester un forum économique plutôt que d'empiéter sur la sphère de la sécurité », a-t-il ajouté.

Réunis depuis vendredi 24 février à Bangalore, capitale technologique de l'Inde, le G20 Finances t [...] Lire la suite