Publicité

Gérard Larcher ne veut pas qu’Aya Nakamura chante son “ode à la levrette” à la cérémonie des JO 2024 (VIDEO)

Dans son interview politique 4V dans Télématin ce jeudi 14 mars 2024, Thomas Sotto interrogeait Gérard Larcher sur France 2. À la fin de leur entretien, le journaliste a demandé à son invité quel était son opinion quant à la volonté d'Emmanuel Macron d'entendre Aya Nakamura chanter Édith Piaf à la cérémonie des Jeux Olympiques de Paris 2024. Et si la chanteuse reçoit des attaques racistes de plus en plus violentes depuis cette déclaration, le président du Sénat reste opposé à ce choix. "Ça n'aurait pas été mon choix, je vous le dis tout de suite. Même pour chanter Édith Piaf. C'est un choix un peu disruptif du président de la République. Quand je regarde le texte de ses chansons, je trouve qu'on est assez loin de la représentation de notre pays", a-t-il répondu, avant que Thomas Sotto ne lui demande de préciser les paroles en question qui lui posent problème. Et l'homme politique ne s'est pas fait prier !

À lire également

Cyril Hanouna clashé par Aya Nakamura, il contre-attaque dans TPMP : “Je m’en tape total d’Aya Nakamura” (VIDEO)

"Écoutez, vous voulez que je le dise sur le plateau ? 'Catchaca', par exemple, qui est l'ode à la levrette, euh... Je ne suis pas sûr que pour le vétérinaire, ce soit l'ode à un animal carnivore. Voilà !", a-t-il lancé, en écorchant le mot 'catchana' prononcé dans le tube Djadja. "En tout cas, vous maîtrisez pas mal le répertoire d'Aya Nakamura", a réagi l'animateur, très amusé par la réponse de Gérard Larcher. "Euh, oui, enfin j'ai été regarder d'assez près puisque mes propres enfants me posaient la question, et j'ai été voir. Bon...", a rétorqué ce dernier, peu convainc...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi