Gérard Jugnot "clochard" : les mots très durs de son père avant son succès

·1 min de lecture

Malgré qu'il soit devenu un des acteurs français les plus populaires, Gérard Jugnot n'a pas confiance en lui. Et pour cause, son père pensait qu'il ne ferait jamais carrière au cinéma. Invité dans Sept à Huit, c'est avec émotion que la star de 69 ans a confié : "À partir du moment où vous vous regardez dans la glace et que vous ne ressemblez pas à Alain Delon, vous vous dites qu'il faut trouver autre chose." Avant d'ajouter avec humour : "Alors bien sûr, il y avait une grosse ressemblance avec Sean Connery, mais le rôle était déjà pris." Finalement, c'est sa rencontre avec ses camarades du Splendid qui a fait la différence. Pessimiste, Gérard Jugnot a réussi à voir qu'un avenir radieux s'ouvrait à lui : "Mon père était un peu inquiet et voyait les choses un petit peu en noir. Et lui, je crois qu'il n'avait malheureusement pas ce que moi, j'ai trouvé, c'est-à-dire, un sens de la dérision et de transformer cette noirceur en plaisir..."

En toute transparence, Gérard Jugnot a accepté de livrer les détails de sa relation compliquée avec son père. Il a ainsi expliqué : "Quand j'étais petit, mon père, c'était un Dieu, c'était un type formidable. Après, je me suis aperçu qu'on ne se comprenait pas sur certaines choses." Malgré tout, le comédien assure n'avoir manqué de rien : "Il y avait de l'amour, de la tendresse, on mangeait... Ils m'ont appris la gourmandise et le cholestérol et j'aurais préféré qu'ils me fassent découvrir Buster Keaton (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Emma Corrin (The Crown) : ce geste très rebelle en Une d'un magazine britannique
Ingrid Chauvin : pourquoi sa mère a choisi de l'appeler ainsi ?
Prince Andrew : pourquoi son come back public est impossible
Audrey Crespo-Mara : ses rares confidences sur son frère
Ewan McGregor : qui est sa compagne Mary Elizabeth Winstead de 13 ans sa cadette ?