Géopolitique de la grenouille Rencontre avec John Feffer

Libération.fr

John Feffer a tout du bonimenteur de western. Le toubib de pacotille qui fait la tournée des villes avec sa diligence remplie de fioles au contenu susceptible de redonner la fleur de la jeunesse. Il en a le bagout, le physique nerveux et la pédagogie fleurie. L’auteur américain fait d’ailleurs aussi de la scène, en mode performatif, invitant les spectateurs à s’impliquer, en leur confiant à l’entrée un objet sur lequel il disserte ensuite. Sauf que John Feffer est l’inverse du charlatan. C’est une pointure dans son domaine, les relations internationales, et un efficace primoromancier. Zones de divergence, qu’il a écrit d’une traite, est effilé comme un sabre. Loin du remède lénifiant ou de l’élixir merveilleux, il donne envie de fuir en hurlant. Cet «East-trotter» qui a fini par s’ancrer à Washington après plus de vingt ans passés dans les pays de l’Est et en Asie, confirme avec un large sourire d’acteur hollywoodien : Ce monde vous donne envie de fuir ? C’est fait exprès. Son remède à lui consiste à imaginer le pire. Enfin presque. Rencontre à Paris.

Pourquoi avoir choisi un universitaire en fin de vie comme héros ?

Je m’étais dit que mon roman porterait sur les cordonniers. Nous avons une expression en anglais qui dit : «The shoemaker’s children have no shoes.» Cela signifie que les cordonniers sont tellement obnubilés par le fait de gagner de l’argent et de procurer des chaussures aux autres qu’ils ne font pas attention à leurs propres enfants. Donc je voulais un roman sur les cordonniers… géopolitiques. De ceux qui sont concentrés sur le monde, un monde qui s’effondre. La famille de Julian West s’est écroulée, mais il ne sait pas pourquoi. Ou peut-être qu’il le sait mais qu’il préfère ne pas le savoir. C’est pourquoi j’ai ajouté des notes de bas de page. Car c’est un narrateur peu fiable… Quand on essaye de comprendre un problème complexe, il y a toujours de multiples interprétations. Je voulais fournir des points de vue différents avec ces notes qui donnent (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Déconfiture mondiale
Invitée à Bogotá
Lune et autres
En avant sur le champ d’honneur
romanslettreshistoirepsychanalyseRevueImages

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages