Géologie. La croûte continentale a peut-être 500 millions d’années de plus qu’on l’imagine

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

La croûte continentale se serait formée bien plus tôt que les scientifiques l’avaient précédemment estimé. Savoir précisément quand la terre a émergé sur la planète pourrait nous aider à comprendre les conditions dans lesquelles la vie a commencé.

La croûte continentale, cette partie de la croûte terrestre qui forme le socle des continents, aurait émergé et commencé à s’altérer il y a environ 3,7 milliards d’années, d’après des travaux présentés ce 26 avril lors de la conférence annuelle de l’Union européenne des géosciences (EGU) qui se tient en ligne du 19 au 30 avril. C’est 500 millions d’années plus tôt que ce qu’on pensait jusqu’à présent.

Reconstruire cette histoire est important, car elle a un impact sur la tectonique des plaques, la chimie des océans et la biologie. “L’érosion de la croûte continentale enrichit l’océan en nutriments, un phénomène qui pourrait avoir joué un rôle crucial dans l’apparition de la vie, détaille le New Scientist. La grande interrogation : à quel moment a commencé la formation de la croûte continentale ?”

À lire aussi: Géologie. Quand la Terre n’était qu’un vaste océan

Pour y répondre, Desiree Roerdink, de l’université de Bergen en Norvège, et ses collègues en Allemagne et aux Pays-Bas ont analysé 30 échantillons de roches issus de 6 sites en Australie, en Inde et en Afrique du Sud. Les chercheurs se sont intéressés en particulier à une espèce minérale appelée barytine, contenue dans ces échantillons. Le site SciTech Daily explique : “la barytine renferme dans sa structure beaucoup d’informations sur la composition chimique de l’océan, ce qui est utile pour la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :