Génocide arménien : pas de nouveau texte d'ici la présidentielle

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a indiqué mercredi qu'il faudrait «attendre la prochaine législature», pour soumettre au parlement un nouveau texte contre la contestation du génocide arménien, après la censure du Conseil constitutionnel mardi.

«Le problème, c'est que malheureusement, les travaux du parlement sont achevés et nous n'avons pas la possibilité d'inscrire ce texte à l'ordre du jour», a déclaré le député-maire de Meaux lors de son point de presse hebdomadaire.

Dans le même temps, le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu a suggéré mercredi au président français Nicolas Sarlozy de ne pas «forcer sa chance» en présentant un nouveau projet de loi réprimant la négation du génocide arménien.

«Sarkozy a déjà bien trop forcé sa chance. S'il la force encore, cette fois cela passera comme une déclaration de guerre à la culture française, au droit français et à l'état de droit français», a estimé Ahmet Davutoglu lors d'un entretien sur la chaîne publique TRT, retranscrit par l'agence de presse Anatolie.

«Auparavant, il a déclaré la guerre à la liberté d'opinion et à l'histoire. Maintenant, il aura déclaré une guerre ouverte avec le Conseil constitutionnel», a poursuivi le ministre.

Liberté d'expression

Le Conseil constitutionnel français a censuré mardi une loi votée en janvier pénalisant la contestation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915, à l'origine d'une crise diplomatique entre Paris et Ankara, jugeant qu'elle était contraire à la liberté d'expression. Mais la présidence française a immédiatement annoncé que Nicolas Sarkozy avait chargé le gouvernement de préparer un nouveau texte prenant en compte la censure du Conseil.

Ahmet Davutoglu a toutefois indiqué que les mesures de rétorsion prises ou envisagées par la Turquie à l'encontre de la France seraient sans doute abandonnées. «Si la conjoncture et les conditions qui justifiaient (...) Lire la suite sur Liberation.fr

«La fin de la saga des lois mémorielles»
Génocide arménien : les Sages sabrent
Génocide arménien : Hollande veut reprendre le dossier dans «l'apaisement»
Le couple Pulvar-Montebourg pris à partie par des supporters du FN
Les sex-toys sont des objets pornographiques

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.