Publicité

Gérard Miller accusé de viol : une nouvelle plainte déposée, les faits ne sont pas prescrits

Nouveau témoignage à l'encontre de Gérard Miller. Mardi 20 février 2024, une femme aujourd'hui âgée de 39 ans a déposée plainte auprès du parquet de Paris pour un viol commis alors qu'elle était mineure. Sur le plateau de BFMTV, son avocate a expliqué que les faits dénoncés par sa plaignante n'étaient pas prescrits puisqu'ils dateraient de 2001 alors qu'elle était âgée de 17 ans. Les faits ne sont pas prescrits en raison de cette minorité. Alors que la plaignante était très intéressée par la psychanalyse, métier qu'elle fait d'ailleurs aujourd'hui, elle aurait contacté Gérard Miller, alors thérapeute star des plateaux télé. Ce dernier l'aurait alors invitée à son domicile parisien. Elle s'y serait rendue avec une amie à elle.

Gérard Miller lui aurait imposé une fellation

Gérard Miller l'aurait ensuite invitée à bruncher avant de l'emmener une nouvelle fois chez lui. Selon les propos tenus par son avocate, Me Marie-Paule Pioli, elle lui aurait fait part de sa virginité. Gérard Miller lui aurait alors dit : "Je ne serai pas ton premier, mais on peut faire d’autres choses". Il lui aurait alors imposé des attouchements et une fellation. "Lorsqu'elle repart, elle se sent groggy, hagarde, elle a un sentiment d’engourdissement de son corps", a détaillé l'avocate. Pour rappel, de nombreuses autres femmes, 41, ont porté de lourdes accusations à l'encontre de Gérard Miller. Il aurait profité de séances d'hypnose pour abuser d'elles. (...)

Lire la suite sur Closer

Bordeaux : un rendez-vous chez le dentiste tourne au drame après une simple anesthésie
Alain Delon : "Je ne peux pas nier...", sa fille Anouchka lucide sur son frère Alain-Fabien
William et Kate : cette école à plus de 50 000 euros par an qu'ils envisagent pour l'un de leurs enfants
Pleine Lune du 24 février : ces signes qui vont particulièrement en profiter
Peau grasse : quelle est la meilleure méthode pour remédier au problème ?