Publicité

Fusillade dans l’Iowa : il s’était interposé pour sauver ses élèves, le directeur d’école est mort

Un troisième mort est à déplorer après la fusillade survenue dans un lycée agricole de l’Iowa, aux États-Unis, jeudi 4 janvier. Grièvement blessé, le directeur d’établissement, qui avait agi en héros, est décédé, après dix jours d’hospitalisation.

Un directeur héroïque. Jeudi 4 janvier, Dylan Butler, un Américain de 17 ans, avait ouvert le feu dans son lycée rural de l’Iowa, juste avant le début des cours. Le directeur d’établissement, Dan Marburger, avait alors fait face au jeune homme et tenté de le calmer, puis de le distraire, afin que ses étudiants puissent prendre la fuite.

Dylan Butler avait finalement tiré sur Dan Marburger, le blessant grièvement, avant de tuer Ahmir Jolliff, un collégien de 11 ans, de trois coups de feu, et de blesser six autres de ses camarades. Il avait ensuite été abattu par la police.

Mais après dix jours passés à l’hôpital, le directeur a succombé à ses blessures. « Dan a perdu sa bataille. Il s’est battu dur et nous a donné 10 jours que nous chérirons pour toujours », a déploré sa famille dans un message sur une page GoFundMe, dimanche 14 janvier.

À lire aussi L’auteur de la fusillade dans un lycée de l’Iowa était victime de harcèlement scolaire

Mort pour « protéger ses étudiants »

Dan Marburger a été salué comme « un héros » après la fusillade. Le ministère de la Sécurité de l’Iowa avait notamment affirmé qu’il « avait agi de manière altruiste et s’était mis en danger dans un effort apparent pour protéger ses étudiants ».

Sa fille Claire avait, elle, assuré : « Quand j’ai entendu parler d’un homme armé, j’ai immédiatement eu le sentiment que mon père serait une victime, car il se mettrait en danger pour le bien des enfants et de son personnel ».

Dan Marburger était dir...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - "On n'est pas en Amérique!" : stupeur à Prague après la tuerie à l'université