Publicité

Funérailles de Navalny: le cercueil de l'opposant sort de l'église de Moscou, des milliers de personnes présentes

Un moment chargé d'émotion. Ce vendredi 1er mars peu avant 15h, horaire russe, le cercueil de l'opposant russe Alexeï Navalny est sorti de l'église du district de Marino, dans le sud-est de Moscou, où le défunt vivait lorsqu'il était libre.

Arrivées plusieurs heures avant le début du service funéraire, plusieurs milliers de personnes sont réunies devant le lieu de culte. Elles ont scandé le nom de l'opposant russe à plusieurs reprises avant l'arrivée de son corps dans l'église. A la sortie du cercueil de l'église, la foule a de nouveau scandé son nom et lancé des roses sur le passage du cercueil.

Parmi elles, se trouvent Pierre Lévy, ambassadeur de France en Russie, mais aussi ses homologues allemand et américain, ainsi que des représentants diplomatiques européens.

"C'est douloureux, des gens comme lui ne devraient pas mourir, des gens honnêtes, avec des principes, prêts à se sacrifier", témoigne Anna Stepanova, en soulignant aussi "le sens de l'humour" de l'opposant. "Même en souffrant, il faisait des blagues".

Pour Olga Prokopieva, porte-parole de l'association Russie-libertés, cette foule n'est pas "surprenante". "C'est pour ça que le Kremlin voulait éviter à tout prix qu'il y ait une cérémonie d'enterrement, qu'il voulait l'enterrer en cachette, pour éviter de montrer au monde et aux Russes à quel point cet homme était soutenu par la population", a-t-elle expliqué sur BFMTV.

Dispositif déployé

Les journalistes de l'AFP ont constaté vendredi matin que plusieurs dizaines de membres des forces de l'ordre, dont des policiers anti-émeutes, ont été déployés dans la zone. Les autorités ont aussi délimité avec des barrières métalliques, sur plusieurs centaines de mètres, le chemin menant de l'église au cimetière.

Le Kremlin a mis en garde contre toute manifestation "non autorisée" vendredi, l'équipe de l'opposant russe Alexeï Navalny ayant appelé à des rassemblements pour ses funérailles auxquelles se sont présentées des centaines de personnes à Moscou. "Toute manifestation non autorisée constituera une violation de la loi. Par conséquent, ceux qui y participeront seront tenus pour responsables, conformément à la loi en vigueur", a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, cité par l'agence TASS.

Selon le rite orthodoxe, le corps d'Alexeï Navalny sera exposé dans l'église à cercueil ouvert pour ses proches, avant une mise en terre au cimetière de Borissovo situé à proximité, deux heures plus tard.

Son équipe a cependant révélé jeudi que les services funéraires refusaient d'emmener la dépouille de l'opposant. "C'est une véritable honte. Les chauffeurs de corbillard refusent maintenant d'emmener Alexeï de la morgue", a déploré sur Telegram Ivan Jdanov, l'un des proches collaborateurs Navalny.

Détracteur du Kremlin et charismatique militant anticorruption, Alexeï Navalny est mort le 16 février à l'âge de 47 ans dans une colonie pénitentiaire russe de l'Arctique dans des circonstances qui restent obscures. Ses collaborateurs, sa veuve Ioulia Navalnaïa et les Occidentaux ont accusé Vladimir Poutine d'être responsable de sa mort, ce que le Kremlin nie.

Article original publié sur BFMTV.com