Publicité

Fukushima : les eaux radioactives à la mer

Douze ans après la catastrophe de Fukushima, le Japon s'apprête à rejeter à la mer une immense quantité d'eau radioactive.

L'eau a servi à refroidir les réacteurs avant d'être conservée dans des dizaines de citernes.

Après traitement, les traces de radioactivités seraient seraient minimes, ne présenteraient aucun danger et, pour preuve, des poissons y sont élevés.

Tomohiko Mayuzumi, porte-parole de TEPCO : "Nous menons des essais d'élevage de poissons pour de montrer que l'eau traitée est sûre et n'aurait en réalité aucun effet néfaste êtres vivants".

Les autorités japonaises ne parviennent pas à rassurer les pêcheurs de la région.

Ceux qui vivent de la mer, comme les pays voisins et certains experts, disent leurs craintes d'une contamination de la faune et la flore marine.

Katsumi Shozugawa, expert en radioprotection à l'Université de Tokyo : "Ce qui me préoccupe le plus, c'est que nous ne serons pas en mesure de vérifier méticuleusement les niveaux dans l'eau rejetée."

L'opérateur de la centrale de Fukushima attend encore le feu vert de l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique pour commencer les rejets en mer.