Publicité

« Fubar » : la première série d’Arnold Schwarzenegger sur Netflix

Arnold Schwarzenegger, alias Luke Brunner, agent de la CIA proche de la quille dans Fubar. A découvrir le 25 mai prochain sur Netflix.  - Credit:USSS_CK_101_05042022_0168 / CHRISTOS KALOHORIDIS/NETFLIX
Arnold Schwarzenegger, alias Luke Brunner, agent de la CIA proche de la quille dans Fubar. A découvrir le 25 mai prochain sur Netflix. - Credit:USSS_CK_101_05042022_0168 / CHRISTOS KALOHORIDIS/NETFLIX

« I'm back, baby ! »… Punchline-clin d'œil à sa réplique fétiche dans Terminator, à cheval sur un bolide, cigare au bec et flingue en pogne : à 75 ans, Arnold Schwarzenegger replonge dans l'action pure et dure avec, c'est promis, une bonne dose d'humour comme au bon vieux temps de True Lies.

L'objet de la rechute ? Fubar, une série en huit épisodes, que l'on découvrira le 25 mai prochain sur Netflix et dont un premier teaser vient d'être lâché sur la Toile par la plateforme. L'icône du biceps des années 1980-1990 avait certes déjà passé une tête le temps d'un épisode dans certaines antiquités cathodiques (Les Rues de San Francisco, Les Contes de la crypte, Mon oncle Charlie…), mais Fubar sera sa première expérience en vedette sur nos petits écrans.

Quelques mois après la diffusion sur Paramount + de la saga mafieuse Tulsa King de son ami et éternel concurrent Sylvester Stallone, on pourra donc découvrir Schwarzenegger en streaming dans la peau de Luke Brunner, un agent de la CIA en préretraite amené à effectuer une dernière mission tout en découvrant un secret de famille.

À LIRE AUSSI« Tulsa King » : Stallone, nouveau parrain des séries, vraiment ?

Dans un communiqué accompagnant la publication de la vidéo, l'acteur-producteur déclare : « Partout où je vais, on me demande quand je ferai de nouveau une grosse comédie d'action à la True Lies. Eh bien voilà, c'est fait. Fubar vous bottera les fesses tout en vous faisant rire – et pas seulement pendant deux heures [...] Lire la suite