Publicité

FranceConnect : l’exécutif promet 20 000 euros à celui qui piratera la plateforme

Le gouvernement veut renfocer la sécurité de FranceConnect.  - Credit:RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Le gouvernement veut renfocer la sécurité de FranceConnect. - Credit:RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La direction interministérielle du numérique (Dinum) pose une prime sur sa plateforme. La Dinum propose jusqu'à 20 000 euros à quiconque réussirait à pirater et à trouver des failles de sécurité au sein des plateformes FranceConnect et AgentConnect, rapporte Le Parisien. Lancée par le site Yeswehack.com avec l'aval du gouvernement, cette opération propose différentes récompenses en fonction de la gravité de la faille. En cas de faille de sécurité faible, la somme s'élève à 100 euros, elle monte à 800 euros pour une faille de sécurité moyenne, et enfin 3 000 euros pour une faille de sécurité élevée.

FranceConnect est un système d'authentification largement utilisé dans l'Hexagone. Il permet de se connecter à différents services en ligne comme l'Assurance maladie ou le service des impôts. AgentConnect est également un système d'authentification, mais il ne concerne que les agents de la fonction publique.

Renforcer la sécurité de ces plateformes

À travers cette initiative, le gouvernement espère assurer un niveau de sécurité élevé pour ces deux plateformes et surtout éviter le vol des données des utilisateurs, leur utilisation abusive ou encore des redirections vers des sites malveillants, explique le quotidien. À LIRE AUSSI Terroristes, États voyous… « Il faut se préparer à des utilisations dangereuses de l'IA » Plusieurs conditions sont imposées pour empocher cette prime. Les hackers doivent être les premiers à remonter une faille, réussir à se connecter à l'u [...] Lire la suite