La France va sécuriser le Mondial de foot au Qatar

La Coupe du monde de football doit se passer au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022 (Photo d'illustration).  - Credit:CHRISTIAN CHARISIUS / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
La Coupe du monde de football doit se passer au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022 (Photo d'illustration). - Credit:CHRISTIAN CHARISIUS / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

S'ils devaient avoir des problèmes, ils auraient le droit à un avocat. Ils seraient informés des charges pesant contre eux et ils pourraient demander à être confrontés aux témoins à charge. Ils seraient poursuivis seulement pour des infractions prévues par la législation nationale. Ni la peine de mort ni la flagellation ne pourraient être requises contre eux, ou si elles l'étaient, les peines ne seraient pas appliquées.

Voilà les principales dispositions sur la protection juridique des quelque 220 Français, intervenants de choc du GIGN, agents de la division nationale de lutte contre le hooliganisme ou spécialistes de la lutte anti-drones, qui vont se rendre au Qatar, afin d'assister les forces de l'ordre locales pendant le Mondial de foot 2022, du 21 novembre au 18 décembre 2022.

L'assistance des forces de l'ordre française évoquée dans un rapport sénatorial

Elles sont évoquées dans un rapport remis par le sénateur UDI Olivier Cadic à la commission des Affaires étrangères du Sénat, le 9 février 2022, alors que la chambre haute se préparait à examiner le projet de loi sur le « partenariat relatif à la sécurité de la Coupe du monde de football de 2022 ». L'Assemblée nationale l'a adopté le 5 août. Apparemment, les ratés de la finale de la Ligue des champions à Saint-Denis le 28 mai n'ont pas dissuadé les Qataris de faire appel à l'expertise française.

À LIRE AUSSIStade de France : un fiasco très français

Les garanties demandées par Paris relèvent du minimum vita [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles