Publicité

La France planche sur une quatrième usine de batteries

En matière de productions de batteries pour voitures électriques, on ne peut pas dire qu'en France, et plus globalement en Europe, on soit vraiment en avance. Comme en témoigne un article rédigé par nos soins il y a quelques jours, c'est bien l'Asie qui s'accapare la majorité de la production de batteries pour voitures électriques dans le monde, loin devant les États-Unis et l'Europe.

Pourtant, plusieurs projets d'ouverture d'usines de batteries en Europe et en France sont en cours. Et bonne nouvelle, le gouvernement français travaille actuellement sur l'implantation d'une quatrième usine de batteries selon le site internet de la Commission nationale du débat public.

Les Hauts-de-France, le nouvel eldorado de la batterie ?

L'implantation en France d'une quatrième usine de batteries électriques, cruciales pour assurer l'abandon des ventes de voitures thermiques en 2035, est à l'étude du côté de Dunkerque. Emmanuel Macron est d'ailleurs attendu sur place le 11 ou le 12 mai, selon une source gouvernementale à l'AFP. Plusieurs annonces pourraient être faites.

Mais qui pourrait s'implanter du côté de Dunkerque ? Selon l'annonce de concertation préalable publiée par la CNDP et médiatisée jeudi par le magazine Challenges, le groupe taïwanais ProLogium envisage de construire deux sites "de production massive de batteries électriques solides sur le grand port maritime de Dunkerque".

Le projet, estimé "à 5,2 milliards d'euros", vise une capacité de production susceptible à terme "d'équiper 500 000 à 750 000 véhicules électriques par an". Il y avait jusqu'à présent trois projets connus en France...Lire la suite sur Autoplus