En France, « les menaces se cumulent », estime le général Lecointre

·2 min de lecture
Après une dernière revue des troupes le 14 juillet dernier, à l’occasion de la Fête nationale, le général François Lecointre s’apprête à prendre sa retraite.

Quelques jours avant son départ à la retraite, le chef d'état-major des armées s'est confié au « Figaro » sur les missions qui incombent aux militaires.

Après une dernière revue des troupes le 14 juillet dernier, à l’occasion de la Fête nationale, le général François Lecointre s’apprête à prendre sa retraite. Avant cela, celui qui a été nommé chef d'état-major des armées (Cema) en 2017 a accordé un entretien au Figaro, publié vendredi 16 juillet. Il y revient sur la manière dont les armées ont abordé la crise sanitaire, mais également sur les missions et les défis qui attendent la France. Des défis qui semblent se multiplier selon lui.

Selon les mots choisis par le général, « les menaces se cumulent » en France. Pour lui, il est donc indispensable de ne pas en privilégier certaines au détriment des autres. « Nous devons à la fois faire face au terrorisme, qui existe toujours et se renforce dans certaines zones d’Afrique, sans oublier la percée des talibans en Afghanistan, et affronter d’autres périls : des compétiteurs de plus en plus agressifs, et des tensions dans le spatial, le cyberespace et les fonds sous-marins », analyse-t-il auprès du quotidien national. Il a résumé ensuite sa pensée en ces termes : « Nous pratiquons de manière permanente un exercice d’équilibre complexe. Nous sommes une armée d’emploi qui doit aussi se préparer à une guerre future qui n’est pas celle d’aujourd’hui. »

Au Sahel, « le pire a été évité »

Concernant l’engagement des militaires, quels enseignements le spécialiste a-t-il tirés des années qui se sont déroulées au Sahel, sous son commandement ? « On n’a pas affaire [ici] à une crise spécifiquement militaire, mais à une question de gouvernance globale et de légitimité de cette gouvernance, détaille-t-il auprès du Figaro. Cette crise est liée au sous-développement. [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles