La France insoumise ouvre une enquête interne autour d'accusations de harcèlement et violences sexuelles contre Taha Bouhafs

INFO BFMTV - Au moins trois personnes ont témoigné contre Taha Bouhafs, un temps investi candidat de la Nouvelle union populaire écologique et sociale dans le Rhône. La France insoumise a lancé une enquête en interne après ces accusations.

Après la convention d’investiture de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) samedi soir en vue des législatives, La France insoumise a saisi son comité contre les violences sexistes et sexuelles afin d'ouvrir une enquête au sujet de Taha Bouhafs, indiquent plusieurs sources à BFMTV.

Au moins trois personnes ont témoigné contre lui, l’accusant de harcèlement sexuel et de violences sexuelles. Pour le moment, ce sont uniquement des témoignages en interne. Les personnes en question n’ont pas formellement déposé plainte.

Un retrait de candidature après une polémique

Taha Bouhafs était candidat à Vénissieux, dans la 14ème circonscription du Rhône. Sa candidature suscitait la polémique, notamment en raison de sa condamnation à l'automne dernier, en première instance, pour injure raciste. Il a fait appel de cette décision.

Dans la nuit de lundi à mardi, Taha Bouhafs a annoncé son retrait dans un communiqué de presse, affirmant qu’il faisait face à une "tempête d’attaques sans précédent". Jean-Luc Mélenchon lui a apporté son soutien, dénonçant la "meute" qui "s’est acharnée contre lui".

Des "calomnies"

"J'étais déjà à bout, le signalement a été la dernière goutte qui m'a conduit à me retirer", affirme Taha Bouhafs auprès de Mediapart. "Cela fait partie des calomnies évoquées dans mon communiqué."

Auprès du site internet, il évoque une accusation de violence sexuelle "d'une ex-petite amie" mais n'y répond pas. "Je crois profondément dans le combat politique contre les violences faites aux femmes et accepte le processus d'accueil de la parole", assure-t-il. "Je considère que toute personne faisant l'objet d'accusation doit se retirer de la vie publique dans l'attente de la vérification de cette parole. Ce que j'ai décidé de faire. Je n'ai pas connaissance d'autres alertes."

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Adrien Quatennens: "Taha Bouhafs est un journaliste talentueux"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles