France-Finlande: la "connexion" Griezmann-Benzema a ravi les supporters

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Antoine Griezmann (en arrière-plan) et Karim Benzema face à la Finlande ce mardi 7 septembre au Groupama Stadium de Lyon. (Photo: FRANCK FIFE via Getty Images)
Antoine Griezmann (en arrière-plan) et Karim Benzema face à la Finlande ce mardi 7 septembre au Groupama Stadium de Lyon. (Photo: FRANCK FIFE via Getty Images)

FOOTBALL - L’équipe de France termine sur une bonne note. Les Bleus se sont imposés deux buts à zéro face à la Finlande lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 ce mardi 7 septembre à Lyon. Mais plus que le résultat, c’est surtout la manière qui a impressionné. Cela faisait plusieurs semaines que la sélection de Didier Deschamps n’avait pas été aussi rassurante dans son football.

Les Bleus, qui se sont présentés au Groupama Stadium avec un duo d’attaque Martial-Benzema soutenu par Griezmann, ont pu compter sur l’excellente complicité de ces deux derniers. Flamboyant techniquement, le tandem a régalé par ses nombreuses combinaisons tout au long du match (28 ballons échangés au total). Pour preuve, c’est sur une géniale déviation que le joueur du Real Madrid a permis à celui de l’Atlético d’inscrire le premier de ses deux buts.

Une brillante performance qui n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux. Les supporters français n’ont en effet pas boudé leur plaisir devant cette partition sans fausse note et l’ont fait savoir. Certains en ont même profité pour chambrer Kylian Mbappé, touché au mollet et grand absent des deux dernières rencontres.

“Ils parlent le même football”

“On a trouvé peut-être un système qui nous va le mieux, à voir. Après c’est le coach qui décide. Mais ce soir, on a été costauds”, a réagi après le match Antoine Griezmann, dont le doublé lui permet d’égaler le nombre de buts de Michel Platini en Équipe de France. “Ma relation avec Grizou? Oui, ça va mieux car y a eu les buts à la clé. C’est bénéfique on va essayer de continuer comme ça”, a cependant tempéré Karim Benzema.

De son côté, Didier Deschamps, qui s’est ravi de pouvoir compter sur leur complémentarité, reconnaissait que le repositionnement de l’ancien joueur du FC Barcelone avait porté ses fruits: “Évidemment que sa position préférentielle est la position axiale, même si je ne vais pas dire que sur les deux premiers matchs, la relation avec Karim n’était pas bonne. Elle pouvait être meilleure”, a-t-il expliqué. “Aujourd’hui, elle était excellente parce que ce sont deux footballeurs qui parlent le même football”.

Et à la question de savoir si l’absence de Kylian Mbappé avait pu libérer le binôme, l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille est formel: “Le positionnement c’est une chose, mais la présence de Kylian n’aurait pas empêché ce positionnement, et nous aurait amenés autant, si ce n’est plus de qualité”. Et de conclure: “Kylian n’était pas là mais il n’y a pas photo, je préfère qu’il soit là, avec nous”.

À voir également sur Le HuffPost: “Il n’y a pas d’avenir pour les femmes”: cette footballeuse afghane réfugiée en France témoigne

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles