Les Français de plus de 50 ans immunisés contre la variole du singe ?

Les Français de plus de 50 ans pourraient déjà être immunisés contre la variole du singe - Getty Images/iStockphoto (Getty Images/iStockphoto)

Grâce à la politique de vaccination obligatoire contre la variole jusqu’en 1979, les Français de plus de 50 ans pourraient déjà être immunisés contre sa proche cousine dite “du singe”.

Bonne nouvelle pour les Françaises et les Français de plus de 50 ans. Selon Jean-Daniel Lelièvre, immunologiste, expert HAS et OMS, interrogé par nos confrères de France Info, cette partie de la population pourraient être immunisée contre l’orthopoxvirose simienne, aussi appelée variole du singe. Depuis quelques jours, la propagation de celle-ci inquiète une partie de la communauté des soignants ainsi que les autorités internationales.

D’après le scientifique, cette immunité serait due au fait que, jusqu’en 1979, tous les Français avaient l’obligation d’être vaccinés contre la variole que nous connaissons. Cette politique a été abandonnée suite à l’éradication de la maladie. Si ces deux virus sont bien différents, ils sont suffisamment proches pour que les effets du vaccin soient encore efficaces aujourd’hui. Ce dernier permettrait en effet à ceux qui l’ont reçu d’être capables de développer, en quelques jours à peine, des anticorps de bonne qualité pour lutter contre les attaques de la variole du singe. Au point que l’OMS considère que l’efficacité de ce vaccin de la variole contre sa cousine pourrait atteindre 85%.

La piste d’une vaccination “en anneau”

Toujours au micro de France Info, Daniel Lelièvre précise qu’une politique de vaccination massive pour le reste de la population n’est pas forcément à envisager, malgré l’augmentation des cas. L’expert recommande plutôt d’utiliser le vaccin “en anneau”, c'est-à-dire en vaccinant les gens se trouvant autour de la personne ayant contracté la variole du singe. "Je crois que c'est quelque chose qui a été évoqué en Espagne et qui pourrait en France, être quelque chose de pertinent", a-t-il précisé.

L’orthopoxvirose simienne, qui se transmet par contact et par les liquides corporels, a pour l’instant été signalée dans une dizaine de pays européens dont la France. Dans la plupart des cas, elle se guérit spontanément en deux ou trois semaines. Par ailleurs, la vaccination, qu’elle soit ancienne ou récente, ne garantit pas une immunité de 100%.

VIDÉO - Variole du singe : y-a-t-il un risque de pandémie ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles