Publicité

Françoise Hardy malade et isolée : son 80e anniversaire bien triste, "si je dois passer de l'autre côté..."

Françoise Hardy se livre une nouvelle fois sur son combat héroïque contre le cancer. Très affaiblie, la chanteuse fête ce 17 janvier ses 80 ans et le programme n'est que peu réjouissant.

Les déclarations sur le sujet, Françoise Hardy les multiplie. Atteinte d'un cancer du système lymphatique et d'un cancer du pharynx, la chanteuse n'a pas de mal à faire savoir son état de santé, son parcours du combattant ponctué de douleurs et de souffrances. Très affaiblie, elle livre un combat héroïque contre les tumeurs cancéreuses récurrentes. Cette fois-ci c'est au journal Le Parisien, que ce 17 janvier, l'icône française a accepté de répondre. Par mail, car aujourd'hui ses échanges se font pour la plus grande majorité par ce biais là, elle qui ne peut plus se déplacer.

Les radiothérapies ne l'épargnent pas et elle ne sort plus de son appartement parisien. Ils sont seulement quelques privilégiés dont son fils Thomas Dutronc à lui rendre visite, mais le cercle rétrécit. Toujours l'esprit vif, elle a fait du débat sur l'euthanasie son ultime combat. Celle qui se livrait dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, dans les colonnes de La Tribune du Dimanche, afin d'obtenir une dernière faveur, mourir dignement et bénéficier de l'euthanasie, envisage la mort de plus en plus, même si elle est liée à une terrible appréhension. "Étant donné mon mauvais état de santé, si je dois passer de l'autre côté en 2024, j'aimerais comme tout le monde, que ce soit rapide et pas trop douloureux, même si la douleur de la séparation d'avec mon fils et son père sera infinie. Mais je veux croire que les liens les plus forts se maintiennent quoi qu'il arrive et où...

Lire la suite


À lire aussi

Françoise Hardy malade et à bout de force : elle publie une lettre à l'attention d'Emmanuel Macron pour le droit à mourir
Jacques Dutronc tacle l'ex de Françoise Hardy, pas si stable ? "Le mec a été dans le rouge toute sa vie"
"Personne ne mérite une fin comme ça" : Françoise Hardy très malade, Étienne Daho meurtri par son état de santé