Publicité

Françoise Hardy inquiète pour son fils Thomas : "Des piqûres tous les 15 jours" ce qu'elle infligeait à son fils pour sa santé

Françoise Hardy souffle sa 80ème bougie ce mercredi. Pour rappel, son état de santé ne cesse de se dégrader depuis plusieurs années. Une situation qui inquiète son fils Thomas Dutronc. Mais autrefois, les rôles étaient inversés.

En 2015, à l'occasion d'une interview accordée à Psychologies Magazine, Thomas Dutronc faisait de rares confidences sur son enfance, évoquant ainsi ses parents Jacques Dutronc et Françoise Hardy. On apprend notamment dans cet entretien que cette dernière, qui célèbre aujourd'hui son 80ème anniversaire, était une mère très présente, "toujours inquiète" pour lui. Le chanteur donnait alors un exemple : "Vers mes 6 ou 7 ans, elle me fait faire des piqûres tous les quinze jours parce que je suis tout le temps enrhumé. Pendant ce temps, mon père fume comme un pompier des cigares toute la journée !"

Aujourd'hui, les rôles se sont hélas inversés. Car rappelons-le, celle qui aura marqué les esprits de beaucoup de français à partir des années 60 avec de nombreux tubes plus iconiques les uns que les autres, comme Tous les garçons et les filles, Comment te dire adieu, Partir quand même, ou encore Tant de belles choses, souffre depuis 2004 d'un lymphome de type Malt, qui touche les muqueuses. Elle ne fait plus d'apparitions publiques, et se fait de plus en plus discrète.

Françoise Hardy au plus mal, révélations de Thomas

Fin novembre, Thomas Dutronc donnait des nouvelles de sa maman, qui s'inquiétait pour lui quand il était petit, mais pour qui il s'inquiète donc, désormais. "Maman ne va pas bien. Sa vie est devenue si douloureuse qu'on se demande parfois s'il n'aurait pas mieux valu la laisser partir, quand elle...

Lire la suite


À lire aussi

Antoine de Caunes : Son fils Louis est marié ! Un mariage très 60's à Biarritz, sa femme comparée à Françoise Hardy
Jacques Dutronc en couple avec Sylvie Duval et toujours marié à Françoise Hardy : "Elle m'a sauvé la vie à deux reprises"
Françoise Hardy malade et à bout de force : elle publie une lettre à l'attention d'Emmanuel Macron pour le droit à mourir