Publicité

François Vérove, tueur en série dit « Le Grêlé », a joué avec Nagui sur France 2 incognito

François Vérove, dit « Le Grêlé », dans l’émission « Tout le monde veut prendre sa place » en 2019.
France 2 François Vérove, dit « Le Grêlé », dans l’émission « Tout le monde veut prendre sa place » en 2019.

FAITS DIVERS - L’histoire est à peine croyable. Un journaliste du magazine Marianne a retrouvé ce mardi 12 mars l’émission de Tout le monde veut prendre sa place dans laquelle le tueur en série François Vérove, surnommé « Le Grêlé », a joué en passant complètement inaperçu.

La journaliste spécialiste des faits divers Patricia Tourancheau avait déjà révélé dans son livre Le Grêlé : le tueur était un flic sorti en 2022 que François Vérove avait participé au jeu. C’est la propre femme du tueur qui avait révélé l’information, mais elle n’avait pas su dater exactement la date de son passage à la télévision.

C’est finalement le journaliste Jean Arca de Marianne qui a retrouvé la vidéo, datée de mai 2019. Cheveux poivre et sel, barbe qui cache son visage et notamment ses cicatrices au visage qui lui ont valu son surnom, François Vérove arrive sur le plateau plein d’énergie comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. La vidéo complète est disponible sur le compte Facebook de l’émission.

Au moins cinq crimes

Le candidat complètement détendu et tout sourire se présente auprès de l’animateur Nagui comme un ancien policier et membre de la garde républicaine, et parle de son travail dans le bois de Boulogne et le bois de Vincennes. Le passage ne dure que quelques minutes, car François Vérove est éliminé dès la première manche du jeu.

L’homme cachait en fait un terrible passé : il est notamment soupçonné d’avoir tué et violé la petite Cécile, 11 ans, retrouvée morte dans le sous-sol de son immeuble dans le XIXe arrondissement de Paris en mai 1986, et d’avoir étranglé un couple dans le quartier du Marais en 1987. Au total, il est soupçonné de cinq crimes commis entre 1986 et 1994.

Deux ans après l’émission, François Vérove est retrouvé mort. Le tueur en série, recherché depuis 35 ans par la crim’, a mis fin à ses jours dans un appartement de location du Grau-du-Roi, une station balnéaire proche de Montpellier. Il a laissé une lettre d’adieu dans laquelle il a reconnu ses crimes.

À voir aussi sur Le HuffPost :

À Valence en Espagne, l’incendie mortel dans un immeuble « probablement » dû à un appareil électroménager

Tempête Monica dans le Gard : le corps d’une fillette de 4 ans découvert, son frère toujours disparu