Publicité

François n’assiste pas au Chemin de croix : “La nuit est illuminée et le Pape n’est pas là”

“Autour du Colisée, la nuit est illuminée par des milliers de torches et le Pape n’est pas là”, écrit le Corriere della Sera. Vendredi 29 mars, le pape François devait assister à la cérémonie du Chemin de croix – ou Via crucis – au Colisée à Rome, devant 25 000 personnes. À la dernière minute, le Vatican a publié un bref communiqué annonçant que le souverain pontife ne participerait pas à l’événement.

“Pour préserver sa santé en vue de la veillée de demain et de la messe du dimanche de Pâques, le pape François suivra ce soir le Chemin de croix au Colisée depuis la Résidence Sainte Marthe”, peut-on lire dans le communiqué du Saint-Siège. “Le fauteuil blanc qui lui était réservé sur le Mont Palatin est resté vide”, commente La Repubblica.

L’annonce est survenue quelques minutes seulement avant le début de la cérémonie. Comme le rappelle le journal espagnol El País, la Semaine Sainte est “la fête religieuse la plus importante de l’année pour les chrétiens [et implique] une participation du Pape pour célébrer la messe de la Vigile pascale le samedi et celle du dimanche de Pâques”.

Le pape ayant contracté une grippe il y a quelques semaines, et la météo étant pour le moins “rude” dans la capitale italienne en cette période, les autorités du Saint-Siège ont préféré lui épargner cette sortie, poursuit le quotidien espagnol. Elles invoquent ainsi une simple “mesure de prudence”.

Vers une renonciation ?

Couverture de l’édition du samedi 30 mars du journal italien Il Messaggero qui titre, “le renoncement de François”..
Couverture de l’édition du samedi 30 mars du journal italien Il Messaggero qui titre, “le renoncement de François”..

Si le Saint-Siège a tenu à rassurer les fidèles, les inquiétudes sur l’état de santé de François sont toujours vivaces. L’année dernière, déjà, il n’avait pas pris part au Chemin de croix, se remettant d’une bronchite qui avait conduit à son hospitalisation pendant plusieurs jours.

Le matin du vendredi et la veille, le Pape était apparu en bonne forme, remarque El Mundo. “Il avait célébré, apparemment sans problème, la messe du Jeudi Saint dans une prison pour femmes de Rome et [vendredi matin] la Passion dans la Basilique Saint-Pierre.” Il doit toujours présider, dimanche, la messe de Pâques sur la place Saint-Pierre avant de donner la bénédiction Urbi et Orbi, lors de laquelle il dresse généralement un état des lieux du monde.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :