François Hollande tape sur CNEWS et Eric Zemmour dans Quotidien (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce jeudi 11 novembre, Yann Barthès recevait François Hollande sur le plateau de Quotidien, après avoir témoigné au procès de attentats du 13 novembre devant la Cour d'assises. Au cours de leur entretien, l'animateur a demandé à François Hollande qui, selon lui, est responsable de la montée de l'extrême droite, qui est soutenue actuellement par 30% des électeurs pour la prochaine élection présidentielle d'après les sondages.

À lire également

"Le candidat Macron..." : la grosse boulette d'une ministre dans Quotidien ! (VIDEO)

"Il y a eu un relâchement d'abord dans l'univers des médias. On a laissé un chaîne s'organiser. C'est pas l'État qui pouvait l'empêcher !", a aussitôt répliqué François Hollande, faisant allusion à CNEWS, sans la nommer. "Il y a une déontologie, quand même, dans le métier de la presse", que la chaîne du groupe Canal+ ne respecte pas, à son avis.

La responsabilité des partis politiques a également été mise en avant par l'ancien président de la République, qui n'a pas mâché ses mots contre la gauche ni contre les dernières frasques d'Eric Zemmour: "

C'est pas ce qu'elle dit, c'est ce qu'elle est. Trop faible ! Divisée, dispersée, incapable de se faire un programme, av... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles