Publicité

Françoise Hardy malade : "Elle n'entend plus…", les nouvelles confidences inquiétantes de Thomas Dutronc

Depuis de nombreuses années, Françoise Hardy lutte contre la maladie. Après avoir annoncé être atteinte d'un lymphone de Malt en 2004, la santé de la chanteuse ne cesse de se détériorer. En 2015, elle a également frôlé la mort après avoir été victime d'une chute accidentelle. Elle avait été plongée dans un coma artificiel pendant plusieurs jours avant de s'en réveiller. Et désormais, l’artiste de se fait beaucoup plus discrète.

C’est donc par la voix de Jacques Dutronc, son ancien mari, ainsi que leur fils, Thomas Dutronc, qu’on est tenu au courant de l’évolution sur son état de santé. Et les récentes nouvelles ne sont pas forcément très encourageantes. "Elle a un courage énorme. Le problème, c'est que les gens qui soignent cette maladie ne s'occupent pas du tout des effets indésirables. Et puis, Françoise est dure à soigner", avait ainsi déclaré il y a quelques jours, dans les colonnes du Parisien, Jacques Dutronc.

Le 22 novembre dernier, c’était au tour de son fils, Thomas Dutronc, d’évoquer l’état de santé de sa mère dans les colonnes de Gala. Et une nouvelle fois, il ne s’était pas montré particulièrement rassurant. "Nous lui avions proposé d'assister à des répétitions, puisqu'elle ne se déplace plus en concert, mais elle a décliné", avait-t-il ainsi regretté en parlant de sa tournée avec son père. Et d’ajouter : "Sa vie est devenue si douloureuse qu'on se demande parfois s'il n'aurait pas mieux valu la (...)

Lire la suite sur Closer

Noël 2023 : 10 aliments festifs qu’il faut favoriser pour éviter la prise de poids
Morbihan : une quinquagénaire ne donne plus signe de vie, ses proches s’inquiètent à juste titre
Kate Middleton, Letizia d’Espagne, Maxima des Pays-Bas : la semaine des têtes couronnées en images
"Ma mère était complètement outrée" : le frère de Gérard Depardieu prend la parole dans Complément d’enquête
Monique Olivier : “Ils ont enterré Estelle Mouzin dans…”, le témoignage choc de son ex-codétenue