Publicité

FR-ALERT : quel était cet étrange message que vous avez peut-être reçu ?

Si vous étiez dans le 15ᵉ arrondissement de Paris le 22 mars 2024, vous avez peut-être frôlé la crise cardiaque en recevant un message bruyant. La notification évoque un nouveau système d’alerte à la population, agrémenté d’un pictogramme d’avertissement rouge et d’un texte intimidant écrit en majuscule : FR-ALERT. Pendant les orages à l’été 2023, le dispositif avait servi pour la première fois.

En lisant toutefois attentivement le message, aucune inquiétude à avoir : il s’agit en fait d’un test technique pour vérifier le bon fonctionnement de ce système d’alerte, pour s’assurer qu’il sera opérationnel le jour où il faudra l’activer. Ce n’est pas la première fois que Sécurité Civile ou le gouvernement l’emploient, précisant qu’aucune action particulière du public est requise.

Il est à noter que d’autres tests de ce genre sont à prévoir, pilotés par la Direction du numérique du ministère de l’Intérieur, avec le concours des opérateurs de téléphonie mobile. À Paris, le prochain test aura lieu le 23 avril.

À quoi ressemble un message FR-Alert ?

En cas de réception d’un message FR-Alert, le smartphone émet un « signal sonore spécifique », distinct des sonneries habituelles, pour avoir l’attention du propriétaire. Ce son se déclenche y compris si le smartphone est réglé en mode silencieux. Le smartphone vibre également. Il y a deux exceptions : si le mobile est éteint ou s’il est en mode avion.

FR-Alert Test
FR-Alert Test

Un exemple d’avertissement reçu le 28 février.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : L'alerte FR-ALERT envoyée à Paris dans le 15ème arrondissement. // Source : Capture Numerama