Publicité

Fourmis dans les mains : à quoi sont-elles dues ?

Il arrive parfois de ressentir des picotements dans les mains. Aussi appelée fourmillements, cette sensation désagréable a plusieurs origines. Alors, à quoi est-elle due ?

Lorsque l’on passe un moment dans la même position, une sensation d’engourdissement suivie de fourmillements peut apparaître dans la main. Souvent accompagnées de l’affaiblissement de la force dans le membre, ces "fourmis" se révèlent parfois handicapantes.

Mais de quoi s’agit-il ? Perçus comme des picotements plus ou moins intense à la surface de la peau de certaines parties du corps, cette impression s’appelle en réalité "paresthésie". Si elle peut s’avérer anodine lorsqu’elle est ponctuelle, elle peut également se révéler être un symptôme d’une pathologie. Alors, à quoi ces fourmis peuvent être liées ?

Le syndrome du canal carpien

Parmi les causes de ces fourmillements récurrents, on retrouve le syndrome du canal carpien. Résultant de la compression du nerf médian lors de son passage dans le canal carpien - ce "tunnel" situé sur la face antérieure du poignet -, cette pathologie est souvent mise en lumière lors de l’apparition de picotements dans les trois premiers doigts de la main. Et ce, à cause de la difficulté qu’à l’influx nerveux (activité électrique qui parcourt le nerf) pour passer dans cette zone. En plus de cette sensation désagréable, Ameli explique que d’autres symptômes s’ajoutent, à l’instar de "troubles de la sensibilité" et d’une "diminution de la force".

Pour venir à bout de cette pathologie, les traitements sont multiples, et doivent s’adapter à la sévérité des signes cliniques. L’Institut français de Chirurgie de la Main préconise dans un premier temps de porter une attelle nocturne. Dans le cas où les symptômes persisteraient, il serait alors préconisé d’effectuer des infiltrations de corticoïdes, voué à "faire dégonfler définitivement le contenu du canal carpien". La chirurgie, quant à elle (réalisée à "ciel ouvert", ou par endoscopie), arrive en dernier recours, afin de faire définitivement dégonfler le canal carpien.

D’autres causes

Selon la Haute Autorité de Santé, il peut également s’agir d’une neuropathie périphérique. Décrites comme un [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi