Foule. Aux Pays-Bas, une église protestante fait fi des mesures anti-Covid-19

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Dans la région néerlandaise de la “ceinture de la Bible”, une paroisse a décidé de s’affranchir des restrictions liées à la lutte contre le Covid-19. Dimanche dernier, près de 400 personnes y ont assisté à un culte, suscitant la colère d’une partie des Néerlandais.

“L’église de Sion abandonne [la règle du] nombre maximum de fidèles et déborde”, titre la télévision régionale Omroep Flevoland, qui rapporte que, lors du dernier culte dans cette église de la ville d’Urk, 375 croyants étaient présents, soit bien plus que les 30 personnes maximum recommandées par le gouvernement. Selon la chaîne, la paroisse a pris cette décision après avoir constaté une augmentation de la “détresse spirituelle” parmi ses adeptes. Le port du masque n’y est pas obligatoire non plus.

“Le consistoire a franchi le pas par mécontentement envers la politique du gouvernement”, écrit de son côté le journal d’inspiration chrétienne Trouw. Selon lui, l’Église se sent “défavorisée” par rapport aux secteurs de la restauration et de l’enseignement, notamment, pour lesquels le gouvernement chercherait constamment des possibilités d’assouplissement des mesures sanitaires.

“Ce n’est pas que nous savons mieux que les autres, ici, à Urk, ou que nous n’écoutons pas le gouvernement. Nous voulons bien obéir aux autorités, mais en accord avec les commandements de Dieu”, a déclaré un responsable de la paroisse, dans une lettre adressée aux fidèles.

“Très égoïste”

La nouvelle a fortement agacé le Premier ministre, Mark Rutte, rapporte Omroep Flevoland. Celui-ci a qualifié la décision de l’église de “très égoïste et complètement irresponsable”. Une partie des Néerlandais est également

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :