Fort Boyard - Cindy Sander : "J’ai frôlé la crise de panique !"

Laurent VU / ALP / FTV

C’est la première fois que vous participez à Fort Boyard. Êtes-vous casse-cou à ce point-là ?

Cindy Sander : Bien au contraire ! J’ai peur de tout ! Je ne voulais pas y aller, et puis, un jour, mon fils, Enzo, m’a lancé : « Même pas cap ! » J’ai eu un déclic et je me suis décidée.

Comment avez-vous vécu cette expérience ?

J’en suis ressortie pleine de bleus, mais grandie. J’ai eu peur, jusqu’à frôler la crise de panique et fondre en larmes, mais j’ai réussi à me dépasser. Je pense que les murs du fort se souviendront longtemps de mes cris. (Rires)

Votre équipe a-t-elle été sympa avec vous ?

Très ! Tout le monde m’a soutenue. Je garde d’ailleurs un très bon souvenir de ma rencontre avec Théo Curin. Ce garçon est un exemple de force de vie.

À lire également

"On m’a invitée comme au Dîner de Cons" : Cindy Sander balance sur son passage à la Nouvelle Star

Votre mentor, Thierry Mugler, est décédé en janvier. Continuez-vous les shows pour lesquels il vous avait sollicitée ?

J’ai mis un terme à mes contrats depuis sa disparition. Il a fait de moi celle que je suis, et je lui dois beaucoup, mais j’étais enfermée dans une cage dorée. J’ai envie de voler de...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles