Publicité

Le Ford Explorer gagne en stature

C’est un modèle qui fête ses 34 ans cette année, et en est déjà à sa sixième génération : le Ford Explorer !

Une lignée longue de 34 ans

Cher aux Américains, ce grand SUV familial né en 1990, avait été à l’origine pensé comme un vrai modèle de franchissement, situé juste en dessous du plus costaud Bronco. Ceci afin de mieux rivaliser avec les Jeep Cherokee et Chevrolet S-10 Blazer de l’époque, eux aussi établis sur un châssis échelle et dotés d’une transmission intégrale. Mais au fil des millésimes, il s’est embourgeoisé, adoptant sur sa cinquième génération en 2011 une carrosserie autoportante en remplacement du « body on frame ». Depuis cette date, il n’a plus rien d’un utilitaire, et c’est désormais un crossover familial fait pour la route et les grands trajets, plus que les ornières et les chemins de terre. Soit, les Jeep Grand Cherokee et Chevrolet Traverse, ses principaux rivaux, ont fait de même. La dernière et actuelle génération date de 2019, et a été introduite en Europe en 2020 ! Conséquence à la fois de la disparition des monospaces traditionnels (l’Explorer propose 7 places), mais aussi de sa motorisation hybride rechargeable (la seule disponible en France), qui lui permet de ne pas trop souffrir des malus environnementaux. Près de cinq ans après son lancement, Ford lui offre enfin son restylage tant attendu, pour le maintenir dans le coup…

Plus ambitieux qu’avant

Premier constat : il affiche désormais des allures de « gros dur » : ses rondeurs ont disparu au profit de...Lire la suite sur Autoplus