Publicité

Un footballeur condamné à vie pour avoir battu à mort son ex-petite amie

La peine maximale. L’ancien joueur de football et mannequin italien Giovanni Padovani, 28 ans, a été condamné à la prison à perpétuité, lundi 12 février 2024, pour le meurtre de son ex-petite amie, Alessandra Matteuzzi. Le tribunal de Bologne a établi qu’il l’avait tuée « avec préméditation, pour un mobile futile et après s’être livré à du harcèlement criminel ».

À la barre, Giovanni Padovani a reconnu que « ce [qu’il a] fait était très grave et impardonnable », mais a affirmé qu’il était en proie à « un délire schizoïde » au moment des faits, selon le compte rendu d’audience publié par « Corriere di Bologna ». « Je ne suis plus cet homme, a-t-il encore assuré. Je suis dans un cauchemar, je suis désolé. L’avoir tuée est un fardeau plus lourd que la prison. »

Devant la gravité des faits, le tribunal de Boulogne n’a toutefois fait preuve d’aucune clémence. Et à l’annonce de la peine de Giovanni Padovani, la famille d’Alessandra Matteuzzi a fondu en larmes. « La perpétuité peut donner satisfaction parce que justice a été rendue, mais elle ne rend jamais heureux, jamais », a, de son côté, assuré leur avocat, Antonio Petroncini.

Une plainte pour harcèlement

Le 23 août 2022, Giovanni Padovani a été écarté de l’entraînement d’avec la Sancataldese Calcio. Le mannequin a alors décidé de se rendre à l’appartement de son ex-petite amie, Alessandra Matteuzzi, alors âgée de 56 ans, bien que celle-ci ait porté plainte contre lui pour « harcèlement » pas plus tard que le 1er août 202...


Lire la suite sur ParisMatch