Publicité

Football: une règle spécifique (et polémique) pour les gardiens de but en cas de carton bleu

La Fifa a beau avoir mis les freins, l’Ifab, l’instance qui régit les lois du football, songe bien à introduire prochainement le carton bleu au niveau professionnel. Au moins dans un premier temps sous la forme de tests. Ce nouveau carton qui s’ajoute aux cartons jaunes et rouges a fait beaucoup de bruit depuis les révélations du Telegraph jeudi dernier. Le carton bleu sanctionnera d’une exclusion temporaire de dix minutes un joueur ayant commis une faute d’antijeu qui annihile une attaque comme le tirage de maillot de l’Italien Chiellini sur l’Anglais Saka en finale l’Euro 2021 ou s’il proteste face à un arbitre de la rencontre. Assez claire pour les joueurs de champs, cette règle l’était moins pour les gardiens de but.

Un joueur de champ au but pendant 10 minutes?

The Telegraph rapporte ce lundi que les gardiens ne bénéficieront pas d’une impunité de part leur poste. Puisqu’ils pourront, eux aussi, être sanctionné par un carton bleu, que se passera-t-il quand ils seront expulsés dix minutes laissant leur cage vide? Deux solutions sont possibles pour l’équipe pénalisée rapporte le média britannique. Soit elle opère un changement de gardien mais ce remplacement est définitif et l'équipe finit la rencontre avec le portier remplaçant, soit elle prend le risque de mettre un joueur de champ dans les buts pendant dix minutes avant de retrouver son gardien, une fois les dix minutes écoulées. Cette règle spécifique ne manquera pas de faire encore beaucoup parler, notamment les entraîneurs qui, eux, en revanche, ne pourraient pas écoper d’un carton bleu.

Pour rappel, voici ce qu'a communiqué la Fifa jeudi à propos de ce projet: "De tels essais, s'ils sont mis en oeuvre, devraient se limiter à des tests effectués de manière responsable à des niveaux inférieurs, une position que la FIFA a l'intention de réitérer lorsque ce point de l'ordre du jour sera discuté lors de l'AGA (assemblée générale annuelle) de l'IFAB le 2 mars."

Article original publié sur RMC Sport