Publicité

Football: un match de jeunes se termine par un 41-1 en Espagne, le score officiel est modifié par la Fédération

"C’est un match que je ne voulais pas jouer." L'entraîneur des 12-13 ans de l’UD Gijon Industrial, dans la principauté des Asturies, ne doutait pas un seul instant de l’issue du match, tant il savait son équipe largement supérieure aux visiteurs. S’attendait-il pour autant à une telle déroute pour le club voisin du Marino de Luanco, humilié sur le score de 41-1? Un score saisissant qui reflète le gouffre abyssal séparant actuellement le niveau des deux équipes.

Un match qui relance le débat en Espagne

L’US Gijon Industrial menait déjà 17-0 à la pause, relate Marca. Son entraîneur aurait alors proposé de mettre fin au carnage, mais la requête a été rejetée par l’arbitre, soucieux de s’en tenir au règlement. Le match a alors repris, et son équipe a inscrit 8 buts supplémentaires dans les huit minutes qui ont suivi. Le score final a relancé le débat en Espagne sur l’intérêt de laisser un tel match aller à son terme quand l’écart est aussi grand.

Conformément à la réglemntation en vigueur dans la région des Asturies, seule une différence de cinq buts a été retenue pour cette rencontre dont le résultat "officiel" est une victoire 6-1 de l’UD Gijon Industrial, ce que l’on peut vérifier sur le site officiel de la Fédération asturienne de football. Mais en cliquant sur la feuille de match, c’est bien le score de 41-1 qui s’affiche, celui-là même qui a été retenu dans le rapport de l'arbitre. De la même façon, il est officiellement indiqué que le club de Marino de Luanco a encaissé 100 buts en 19 matches, alors qu’en réalité, il en a encaissé 366, soit une moyenne de 19 buts par match.

Article original publié sur RMC Sport