Football: Gareth Bale arrive enfin à Madrid

par Mike Collett

LONDRES (Reuters) - Attendu depuis des semaines en Espagne, l'ailier Gallois Gareth a fini par rejoindre officiellement dimanche soir le Real Madrid, qui pourrait faire à cette occasion un chèque record de 100 millions d'euros.

Au soulagement de toutes les parties, les deux clubs ont annoncé quasiment au même moment avoir trouvé un accord pour la vente du joueur de 24 ans qui a signé un contrat de six ans sous réserve de passer avec succès les formalités médicales.

Point final d'une saga qui a duré tout l'été.

Si le chiffre de 100 millions d'euros, donné à Reuters par Simon Felstein, un responsable de Tottenham, se confirmait, ce transfert deviendrait le plus cher de l'histoire du football, devant celui de Cristiano Ronaldo.

En 2009, le Real Madrid avait dû verser 94 millions d'euros à Manchester United pour s'attacher les services de l'ailier portugais, désormais coéquipier du Gallois.

La transaction prouve une fois de plus que personne ou presque ne peut résister aux offres du Real, connu pour sa politique parfois dispendieuse, quand le club a fait d'un joueur une cible prioritaire.

Premier à éventer ce secret qui n'en n'était plus vraiment un, l'entraîneur de Tottenham André Villas-Boas a donné l'information à la presse juste après la défaite de son club contre Arsenal en Premier League (1-0).

"INVESTISSEMENTS"

"C'est un joueur absolument formidable. (...) Il nous a quittés en laissant de merveilleux souvenirs de la saison dernière que tous les supporters de Tottenham ont gardés", a dit le Portugais. "Il continue à avancer et nous aussi."

Gareth Bale n'avait disputé aucun des cinq premiers matches officiels de Tottenham cette saison en raison d'une très diplomatique "blessure à la cheville".

L'histoire retiendra donc que sa dernière rencontre avec les Spurs fut un match amical d'avant-saison lors duquel il a inscrit son dernier but pour le club londonien (1-1).

"Nous devons aller de l'avant. Tottenham a réalisé de très bons investissements avec l'argent que rapportera Gareth Bale, ce qui est une excellente chose", a estimé André Villas-Boas devant les journalistes.

Les Londoniens ont déjà dilapidé la centaine de millions de la vente de Gareth Bale, qu'ils avaient déniché en 2007 dans les rangs de Southampton et pour lequel ils avaient déboursé à l'époque moins de six millions d'euros.

Cet été, ils ont battu à trois reprises leur propre record de dépense: une première fois pour le milieu de terrain brésilien Paulinho (20 millions d'euros), une deuxième pour l'attaquant Roberto Soldado (30 millions), une troisième pour Erik Lamela (35 millions, dont cinq de bonus).

Bien décidés à se faire une place dans le "Big four" en Angleterre, les Spurs ont recruté d'autres joueurs, comme l'ancien milieu de terrain de Toulouse Etienne Capoue, le tout pour un total avoisinant les 120 millions d'euros.

"NOUVEAU CHAPITRE"

En dépit de cet arrivage massif, Gareth Bale sera difficilement remplaçable au sein du club qui a fait de lui le footballeur le plus cher de tous les temps.

"J'ai vécu six années très heureuses à Tottenham", a affirmé l'ailier sur le site internet de son ancien club. "Mais c'est le moment de dire au revoir."

"Je tiens à remercier tout le monde au club, le président, le conseil d'administration, l'équipe d'encadrement, les entraîneurs et les joueurs. Et les supporters qui, je l'espère, comprendront l'importance de cette opportunité de carrière."

"Tottenham restera pour toujours dans mon coeur et je suis certain que le club connaîtra le succès cette saison", a-t-il ajouté en guise d'adieu. "Maintenant, j'ai hâte d'ouvrir un nouveau chapitre excitant de ma vie."

Après André Villas-Boas puis le Real Madrid, le président des Spurs, Daniel Levy, a confirmé l'information à son tour dans un communiqué.

Réputé pour son sens des affaires, le dirigeant a précisé qu'il ne souhait pas se séparer du joueur, désigné à la fin de la saison dernière comme le meilleur d'Angleterre par ses pairs et par les journalistes, mais qu'il n'avait pas eu le choix.

A Madrid, Gareth Bale retrouvera l'un de ses anciens coéquipiers, le milieu de terrain Luka Modric, qui a fait le même trajet il y a un an.

Il portera son nouveau maillot pour la première fois en public lundi lors de sa présentation officielle au stade Santiago Bernabeu.

Simon Carraud pour le service français

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.