Football: Interpellations en France pour soupçon de fraude fiscale

Quatre personnes ont été placées en garde à vue mercredi en France pour des soupçons de fraude fiscale à l'occasion de transferts de footballeurs entre des clubs français et anglais, a annoncé le parquet national financier (PNF). /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS/LONDRES (Reuters) - Quatre personnes ont été placées en garde à vue mercredi en France pour des soupçons de fraude fiscale à l'occasion de transferts de footballeurs entre des clubs français et anglais, a annoncé le parquet national financier (PNF).

L'enquête, ouverte en Grande-Bretagne, porte sur des faits de fraude fiscale aggravée et blanchiment de fraude fiscale aggravée.

Selon des médias britanniques, les clubs de West Ham et de Newcastle ont fait l'objet d'investigations.

"Les autorités britanniques soupçonnent des paiements occultes au bénéfice de certains joueurs, de leurs agents ou de tiers, leur permettant d'éluder des impôts sur le revenu et des cotisations sociales", précise le PNF dans un communiqué.

Ces quatre interpellations et 10 perquisitions ont été exécutées à la suite d'une demande d'entraide pénale faite par les autorités britanniques en juillet.

L'organisme britannique de collecte de l'impôt a précisé mercredi que "180 agents administratifs fiscaux et douaniers ont été mobilisés au Royaume-Uni et en France" dans le cadre de cette enquête.

La porte-parole du club de Newcastle a déclaré qu'elle communiquerait "en temps voulu", le club de West Ham assurant quant à lui de sa "coopération absolue" avec les autorités.

(Hélène Dauschy avec Ossian Shine à Londres, édité par Jean-Baptiste Vey)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages