Publicité

Football amateur: un match de district arrêté pour un test d'alcoolémie sur l'arbitre

Histoire plutôt insolite du côté de Merville, dans le Nord de la France. Dimanche dernier, ce club de première division de district des Flandres, recevait l'OC Roubaix, bon dernier.

Lors de cette opposition déséquilibrée, les Roubaisiens, rapidement hors du coup, ont appelé la gendarmerie pour signaler que - selon eux - l'arbitre de la rencontre était saoul. Ce qui n'était pas le cas en réalité, rapporte France Bleu Nord.

Un arbitre choqué qui arrête la rencontre

L'OC Roubaix, qui a débuté la rencontre avec seulement 10 joueurs sur la pelouse, s'est rajouté un handicap supplémentaire avec l'exclusion de l'un de ses joueurs à la demi-heure de jeu pour "comportement excessif et déplacé". A 9 contre 11, les joueurs de Roubaix sont rentrés au vestiaire en étant menés 3-0.

Un retour au vestiaire qui s'est fait en compagnie de la gendarmerie pour l'arbitre et ses assistants. Les forces de l'ordre ont en effet procédé à un contrôle d'alcoolémie sur l'arbitre de la rencontre. "Une équipe de la gendarmerie locale, située à quelques mètres du stade, a été appelée par l‘équipe de Roubaix OC, prétextant que l‘arbitre était saoul", expliquait un témoin.

Le test d'alcoolémie, négatif, n'a cependant pas empêché l'arrêt définitif de la rencontre. Choqué par l'arrivée des gendarmes, l'arbitre a décidé de ne pas reprendre la rencontre. Celui-ci a transmis un rapport à la commission juridique du district des Flandres, une instruction est en cours et d'autres actions pourraient être menées par l'arbitre.

Article original publié sur RMC Sport