Publicité

Football amateur: un joueur suspendu 30 ans pour avoir frappé des arbitres dans le Val-de-Marne

Une peine record, pour l'exemple. Selon So Foot, un joueur amateur de football, évoluant avec la réserve du Champigny FC dans le Val-de-Marne, a écopé d'une suspension de 30 ans ferme. En cause: l'homme avait frappé un arbitre officiel et son assistant au cours d'une partie.

La sanction a été prononcée par la commission de discipline du Val-de-Marne. "On est au-dessus des barèmes mais on se devait de marquer le coup", a expliqué Denis Turck, président du District du 94, au Parisien. "Chez nous, dans le Val-de-Marne, on se veut exemplaire pour lutter contre toutes les formes de violence. (...) On espère qu’on servira d’exemple. Il se passe tellement de choses en ce moment. On doit tous réagir."

Le joueur évoluait en deuxième division du championnat de district senior. Les faits se sont déroulés fin janvier dans un match disputé à l'extérieur pour le Champigny FC. Il avait été expulsé, après deux cartons jaunes, à la 80e minute. Sans antécédents disciplinaires, le joueur était revenu en fin de match pour en découdre avec les arbitres.

Des caméras GoPro pour lutter contre les violences?

Ces dernières années, le football amateur a été confronté à de nombreux cas de violence. Dans le Vaucluse, une initiative a été prise pour enrayer cette spirale, comme relayé ces derniers jours par RMC. Le district va équiper des arbitres de caméras GoPro, une méthode pour dissuader les joueurs de s'en prendre aux arbitres. La Loire utilise également ce système.

Les violences dans le football amateur sont multiples. De nombreux éducateurs de clubs amateurs ont aussi pointé du doigt des comportements agressifs de parents, qui souhaitent réaliser un "projet Mbappé", consistant à trouver le futur crack du football mondial.

Article original publié sur RMC Sport