Publicité

« Fonction : juré » : quand un procès vire au « Truman show »

Ronald Gladden est un citoyen américain comme les autres. Le jour où il est appelé pour être juré, il se retrouve au cœur d’une galerie de personnages fantasques, du créatif perché et incompris à la star de Hollywood qui tente de faire jouer ses contacts pour s’extirper de cette situation.

Les comédiens ne sortent jamais de leur rôle

Ce que Ronald ignore, c’est que tout ce qu’il va vivre pendant plus de deux semaines n’est qu’une vaste supercherie. Tous ceux qui l’entourent sont des acteurs suivant à la lettre un scénario écrit uniquement pour lui. Y compris celui de cette drôle d’affaire qu’ils doivent juger, où un homme ivre aurait uriné sur des vêtements destinés à une soirée d’influenceurs.

Image

Le jeune homme (à dr.) au côté de ses pairs, tous comédiens. © DR ​

Si le début de « Fonction : juré » (sur Prime Video) se veut réaliste – les comédiens, plus vrais que nature, ne sortent d’ailleurs jamais de leur rôle –, la sitcom glisse doucement vers la farce, donnant lieu à des situations de plus en plus cocasses. Ronald n’est pour autant jamais tourné en ridicule, le format ayant surtout pour but de montrer les aberrations du système judiciaire américain. Et se révèle coupable… d’une grande ingéniosité.

À lire aussi Nominations des Emmys Awards 2023 : le hold-up de la série « Succession »


Retrouvez cet article sur ParisMatch