"Pour une fois, il est honnête": Ciotti salue une "clarification" après le départ de Muselier de LR

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Eric Ciotti sur BFMTV le 24 novembre 2021 - BMFTV
Eric Ciotti sur BFMTV le 24 novembre 2021 - BMFTV

876450610001_6283522526001

A quelques jours du congrès des LR, Eric Ciotti s'est réjoui sur BFMTV du départ de Renaud Muselier, le président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, annoncé ce mercredi matin sur LCI.

"Pour une fois, il est honnête. Il n'était déjà plus (chez les LR) en vérité. C'est une clarification que je salue." 876450610001_6283522526001

Le soutien de Muselier refusé par Bertrand

Alors que Renaud Muselier avait été soutenu par La République en marche lors de la dernière campagne des régionales avant d'obtenir l'investiture des LR, sa décision intervient quelques heures après le coup de semonce de Xavier Bertrand.

Ce mardi, le patron de la Région Sud-Paca a annoncé son soutien au patron des Hauts-de-France. Quelques heures plus tard, ce dernier a refusé publiquement ce geste sur Twitter. "Renaud Muselier a choisi de m’apporter son soutien, mais je ne peux en accepter les termes".

Avant d'ajouter: "Ces attaques vis-à-vis d'Eric Ciotti (qu'il a accusé d'être le "faux nez" de l'extrême droite") sont inacceptables".

Renaud Muselier, a lui, accusé Eric Ciotti de "véhiculer les idées de Zemmour à l'intérieur de LR". Sur Public Sénat le 20 octobre dernier, le député des Alpes-Maritimes avait indiqué qu'entre "Macron et Zemmour au second tour, je le dis, je préfère Zemour".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles