La Foire 1-54 sublime l’art contemporain africain à Paris

Par Sylvie Rantrua
·1 min de lecture
La Foire 1-54 s'est tenue pour la première fois à Paris et c'est chez Christie's qu'elle a choisi de sublimer l'art contemporain africain. 
La Foire 1-54 s'est tenue pour la première fois à Paris et c'est chez Christie's qu'elle a choisi de sublimer l'art contemporain africain.

Enfin un événement qui se déroule avec des gens qui se croisent, se parlent, même si c'est derrière un masque, se ravissent de découvrir des ?uvres accrochées aux murs, et pas n'importe lesquelles. Christie's a accueilli dans ses superbes locaux de l'avenue Matignon à Paris la Foire 1-54, dédiée à l'art contemporain de l'Afrique et de sa diaspora, du 20 au 23 janvier.

Cette première édition parisienne de la Foire 1-54 résulte d'un concours de circonstances lié à la pandémie de Covid. Face aux difficultés de voyager à l'extérieur de l'Union européenne, l'édition 2021 de Marrakech qui devait se tenir en février a finalement été reportée. Touria El Glaoui, fondatrice de la foire, a saisi cette opportunité pour bouleverser le calendrier en s'associant à Christie's afin d'organiser une nouvelle foire, physique, à Paris et en virtuel sur la plateforme Artsy, et ce jusqu'au 30 janvier. La décision prise en décembre, il a fallu faire très vite pour tout préparer. Et retenir son souffle. Jusqu'au dernier moment, l'incertitude a pesé. La décision du gouvernement d'opter pour un couvre-feu à 18 heures sur tout le territoire, repoussant momentanément l'ombre du confinement, a permis à la Foire 1-54 de se tenir en physique à Paris. Toutes les mesures sanitaires ont été déployées, dont un système de billetterie par créneaux horaires, du désinfectant pour les mains, des dispositifs mains libres et un contrôle permanent de la capacité des lieux.

Nú Barreto, Bailleurs Pro-Fo [...] Lire la suite