Florange : en quoi consiste le projet Ulcos ?

Le Nouvel Observateur avec AFP
Le Nouvel Observateur3 décembre 2012
Florange : en quoi consiste le projet Ulcos ?
Florange

Le projet européen Ulcos reste la grande inconnue de l'accord passé entre le gouvernement et ArcelorMittal pour redémarrer un des hauts fourneaux de Florange, et doit faire l'objet d'une décision de la commission européenne le 20 décembre.

A quoi sert Ulcos ?

Ulcos (Ultra-Low Carbon Dioxide Steelmaking) doit permettre de réduire d'au moins 50% les émissions de gaz carbonique lors de la fabrication d'acier, une activité industrielle très émettrice de gaz à effet de serre. Le CO2 serait capté lors de la production et stocké dans des aquifères salins à 100 km environ au sud de Verdun. Les hauts-fourneaux dotés d'une telle technologie regagneraient en compétitivité grâce à d'importantes économies réalisées sur le coût des quotas d'émission de C02. Si les technologies mises à l'épreuve en grandeur nature s'avèrent concluantes, le dispositif de captage et stockage de dioxyde de carbone pourrait "en principe être déployé dans des sites de production d'ici 15 à 20 ans", selon le site internet du projet.

Qui finance Ulcos ?

Le projet est soutenu financièrement ou techniquement par un consortium de 48 entreprises et organisations issues de 15 quinze pays européens, dont les principaux sidérurgistes comme ArcelorMittal, propriétaire de Florange et son concurrent allemand ThyssenKrupp, ou encore EDF et Air Liquide. 

Pour être mené à bien, Ulcos nécessite plus de 600 millions d'euros, apportés en partie par les industriels partenaires. L'Etat, qui s'est engagé à hauteur de 150 millions d'euros, via le grand emprunt, les collectivités territoriales pour 30 millions et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) pour 10 (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Florange : en quoi consiste le projet Ulcos ?
Florange : le gouvernement choisit la troisième voie
Florange : les syndicats craignent l'arrêt des hauts-fourneaux
Florange : quand Montebourg a failli démissionner

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages